Justice juvénile et opportunités pour les jeunes

Skip to Content

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement sur la page. Le numéro de chaque lien correspond au raccourci clavier.

Traduire

Vous êtes sur cette page : Justice juvénile et opportunités pour les jeunes

Division de la justice juvénile et des opportunités pour les jeunes

La Division de la justice juvénile et des opportunités pour les jeunes (DJJOY) est responsable de la supervision et du traitement des jeunes placés par la justice, de l'accueil à la programmation des établissements et à la prestation de services communautaires. DJJOY soutient et contrôle les opérations et les programmes des établissements, ainsi que les services communautaires et une série de programmes communautaires.

DJJOY est dirigé par un sous-commissaire assisté de trois commissaires associés; un pour les partenariats communautaires, un deuxième pour la gestion des installations et un troisième pour les programmes et services aux jeunes. Il est directement responsable de l’exploitation, de la supervision et de la gestion de neuf établissements résidentiels ainsi que des programmes et services de traitement offerts dans les établissements et les programmes du Bureau communautaire multiservices (CCSM). DJJOY compte huit CMSO et un bureau satellite chargé de fournir des services aux jeunes et aux familles dès le premier jour de leur placement. Le personnel de l’OSMC fournit un soutien à la famille pendant que le jeune est en placement en établissement et lorsque le jeune est mis en surveillance dans la collectivité, offrant ainsi un continuum de services. Les gestionnaires de cas de l’OCSM fournissent également un soutien à la gestion de cas et une supervision communautaire pour les jeunes de l’OCFS placés dans des organismes bénévoles.

Bureau de l'assurance et de l'amélioration de la qualité (QAI)

Ce Bureau examine et surveille la qualité du système DJJOY; avec une concentration actuelle sur neuf installations. QAI effectue des examens complets des programmes de ces installations tous les six mois. Ces examens consistent en l’équipe QAI utilisant des données quantitatives compilées à partir de JJIS, ARTS, RIR et d’autres systèmes disponibles; l’examen sur place d’un échantillon d’incidents et de la documentation de ceux-ci; l’examen sur place et à distance des dossiers des jeunes; entrevues sur place avec les jeunes et le personnel; examen sur place des activités, des groupes, des réunions d’équipe et d’autres événements dans les opérations quotidiennes de nos installations. Ces examens sont ensuite réduits à un rapport qui sert de guide aux installations et au bureau à domicile afin d’élaborer des plans d’action qui favorisent l’amélioration du rendement. QAI fournit des données quantitatives à toutes les installations sur une base mensuelle pour aider à la gestion des systèmes et analyser les tendances afin de fournir un moyen de prendre des décisions éclairées à tous les niveaux. QAI fournit également une assistance technique aux installations et à d’autres bureaux pour l’élaboration de normes et d’outils d’examen. QAI a du personnel au home office, à New York, au bureau régional de Syracuse et au bureau régional de Rochester.

Bureau of Management & Soutien au programme

Ce bureau contribue à des résultats positifs pour les jeunes en fournissant une assistance technique et un soutien au personnel de direction du bureau à domicile de DJJOY et aux installations et programmes de DJJOY. Ceci est accompli en aidant à la planification, au développement et au déploiement d’initiatives DJJOY et de projets spéciaux, ainsi qu’en fournissant un large éventail de fonctions de soutien et de surveillance des programmes. Les fonctions de surveillance et de soutien comprennent, sans toutefois s’y limiter, les activités du Centre de justice, les relations de travail, les incidents à signaler, les allégations / enquêtes sur la maltraitance des enfants, les contraintes physiques, l’examen et l’élaboration des politiques, la surveillance du parc de véhicules DJJOY et le soutien administratif. En outre, le bureau supervise et coordonne tous les aspects des audits pour les examens de l’American Correctional Association (ACA), de la Prison Rape Elimination Act (PREA) et de la State Commission of Corrections (SCOC).

Bureau des partenariats communautaires

Sous la direction d’un commissaire associé, ce bureau fournit des services de soutien et de surveillance aux programmes de l’OSMC, des services d’accueil et de liaison avec les tribunaux et des initiatives communautaires sous contrat.

Bureau des services communautaires

Les CMSO sont situés dans tout l'État et comprennent des gestionnaires de cas communautaires, des cliniciens communautaires, des travailleurs d'accueil, des liaisons avec les tribunaux, des assistants de la division de la jeunesse et d'autres prestataires de services qui travaillent en étroite collaboration avec l'équipe de soutien multidisciplinaire du jeune. L'objectif est de fournir des services au jeune et à sa famille dès le premier jour du placement du jeune auprès de l'OCFS jusqu'au retour du jeune sous surveillance communautaire. Le CMSO fournit des programmes de gestion de cas, de supervision et de conseil pour tous les jeunes placés auprès de l'OCFS. Le gestionnaire de cas communautaire, en collaboration avec les membres de l'équipe de soutien de l'établissement, est responsable de l'élaboration du plan de réinsertion dans la communauté (CRP) pour chaque jeune. Le CRP s'appuie sur les objectifs de traitement individuels que le jeune atteint dans le cadre de son placement et les aligne sur les stratégies communautaires qui ciblent les zones à haut risque identifiées par le biais d'un cadre de services de soutien communautaire primaires et secondaires dans les domaines suivants : individuel, familial, scolaire, groupe de pairs/ communauté, et vocation/emploi. Grâce à l'utilisation du programme EM, le CMSO est en mesure de maintenir un niveau élevé de supervision et de soutien des jeunes lors de leur transition vers leur communauté après un placement résidentiel.

Bureau de la classification et du mouvement

Ce bureau est responsable de la surveillance des opérations et des fonctions liées à l’admission, à la classification et au mouvement des jeunes placés et des jeunes placés par l’OCFS auprès d’organismes bénévoles. Il gère le (JJIS), le Système de contact juvénile (JCS), les transactions et la gestion des données, l’Interstate Compact for Juveniles, prévoit une surveillance communautaire interétatique pour les jeunes hors de l’État et le retour des jeunes en fuite, et gère l’Unité centrale des communications (CCU), qui gère de manière centralisée les mandats des jeunes et le RIR. Le Bureau supervise également le Système centralisé de classification des clients (CCCS), qui surveille, examine et accélère tous les mouvements de routine et d’urgence des établissements, ainsi que toutes les décisions de libération et de transfert concernant les jeunes pris en charge. Le système de transport des jeunes à l’échelle de l’État (SYTS), avec des centres régionaux à travers l’État, facilite le fonctionnement des unités de retenue temporaires dans les installations pour les jeunes en statut de transport.

Unité des statistiques et des enquêtes

Cette unité recueille et traite les données à l'admission qui sont utilisées pour déterminer le niveau de risque d'un jeune et ses besoins en matière de programmes.

Services d'accueil et de liaison avec les tribunaux

Les travailleurs de l'accueil recueillent les documents de placement et d'information, interrogent le jeune en détention et effectuent une visite à domicile avec la famille, communiquent avec le tribunal et gèrent l'ensemble du processus d'admission des jeunes aux soins de l'OCFS. Ils sont répartis dans tout l'État à Buffalo, Rochester, Syracuse, Albany, Long Island, New York City et dans la région de Mid-Hudson.

Partenariat familial à l'échelle de l'État

Le Statewide Family Partnership Committee (SFPC) a été créé dans le cadre d'une initiative de l'agence visant à améliorer le système de justice juvénile en augmentant la participation des parents et des familles dans l'ensemble du système DJJOY. Le SFPC et l'OCFS travaillent en partenariat avec les familles afin d'incorporer des politiques, des services et des pratiques du personnel adaptés aux besoins des familles ; d'impliquer les familles dans la planification de la transition et dans les réseaux de soutien, tout en permettant aux jeunes et aux familles de développer des racines solides et favorables dans leurs communautés pour une indépendance, une stabilité et un succès durables. Le partenariat fait appel à un agent de liaison spécialisé dans le soutien aux familles dans chaque bureau afin de créer une ressource fiable et durable pour soutenir nos jeunes, nos familles et le SFPC.

Le SFPC assure la liaison avec les services d'accompagnement en mettant les familles en contact avec des services communautaires de soutien, en les orientant vers des ressources et en les informant des aides disponibles. Ils partagent également des informations sur les formations professionnelles, les opportunités d'emploi, les ateliers de résolution de problèmes et de renforcement des compétences professionnelles. Le SFPC offre un espace sûr aux familles et aux jeunes pour qu'ils puissent exprimer leurs pensées et leurs préoccupations concernant les défis des services intersystèmes.

Initiative communautaire des messagers crédibles (CCMI)

Développé pour fournir stratégiquement aux jeunes et aux familles identifiés le soutien structuré d’un messager crédible et / ou d’un partenaire parental tout en étant lié à des opportunités professionnelles / d’emploi appelées apprentissage en milieu de travail (WBL).

Le modèle CCMI intègre des pratiques et des stratégies destinées à améliorer les résultats pour les jeunes placés par l'OCFS et leurs familles en fournissant un réseau communautaire basé sur la collaboration. Ce réseau comprendra des messagers crédibles, des parents partenaires, des gestionnaires de cas communautaires de l'OCFS, des familles, des amis, des organisations de base et des agences de protection de l'enfance. La CCMI créera un cadre qui permettra aux partenaires communautaires de créer, renforcer et superviser un groupe de professionnels capables de s'engager auprès des communautés à haut risque et de fournir un soutien axé sur de meilleurs résultats pour nos jeunes et nos familles difficiles à atteindre.

CCMI cible actuellement les jeunes dans des codes postaux sélectionnés dans les régions de Buffalo, Rochester, Mid-Hudson et Long Island.

Unité d'évaluation des performances (PRU)

Le PRU travaille à la direction, à la consultation et au suivi de la gestion des cas du CMSO, de la coordination des services communautaires, de l'engagement familial et de la supervision communautaire.

Le PRU s'efforce d'impliquer le personnel à tous les niveaux dans un effort d'amélioration continue des performances des programmes et des services. Le PRU utilise les commentaires des jeunes pris en charge, de leurs familles, du personnel, de l'administration, de la direction de l'agence et des prestataires de services communautaires par le biais d'outils, d'enquêtes, de données de systèmes et d'autres moyens établis. Le PRU surveille les CMSO de manière continue, à distance, et effectue des examens programmés sur place pour déterminer les niveaux de performance, la qualité des services, ainsi que la conformité aux normes, politiques et réglementations applicables.

Bureau de la gestion des installations

Ce bureau est responsable de la supervision des programmes résidentiels et du traitement des jeunes placés sous la garde de l'agence par les tribunaux familiaux et criminels. Il est supervisé par le commissaire associé pour la gestion des installations, avec trois gestionnaires d'installations pour fournir un soutien de gestion et une supervision de toutes les installations gérées par la DJJOY.

Le bureau est responsable de l'élaboration, de l'examen et de l'approbation des politiques, procédures et pratiques qui régissent les opérations de ses programmes résidentiels. Ce processus assure la cohérence et la pertinence des politiques qui sont conformes aux normes et aux lois pertinentes.

Les programmes résidentiels comprennent des établissements non sécurisés, limités et sécurisés pour les jeunes délinquants, les jeunes délinquants, les adolescents délinquants et les délinquants juvéniles. Le système de soins résidentiels DJJOY se compose de neuf établissements. Il y a trois installations sécurisées, cinq installations à sécurité limitée et une installation non sécurisée. En collaboration avec le Bureau des services de programme, ce bureau offre les services suivants aux jeunes dont il a la charge : des unités distinctes pour les jeunes ayant des besoins en matière de santé mentale, de toxicomanie et de services aux délinquants sexuels; counseling individuel et de groupe, services médicaux et dentaires, éducation, services professionnels/professionnels, récréatifs et ministériels. Tous les établissements fonctionnent selon les normes de l’American Correctional Association (ACA) en matière de pratiques exemplaires et de services de qualité. En outre, les établissements sécurisés sont surveillés par la Commission de correction de l’État de New York (SCOC).

Programme d'accréditation

Les installations exploitées par le Bureau de la gestion des installations cherchent et maintiennent l’accréditation par l’intermédiaire de l’ACA. L’accréditation est fondée sur les normes nationales de pratiques exemplaires; il améliore la qualité des services fournis et améliore les programmes grâce à une meilleure gestion, surveillance et surveillance. Les installations sont examinées chaque année par des vérificateurs internes du Bureau de la gestion et du soutien aux programmes et tous les trois ans par des vérificateurs de l’ACA conformément aux normes nationales de pratiques exemplaires.

Conformité PREA

Chaque établissement fait l'objet d'un audit de conformité aux normes concernant le respect de la loi sur l'élimination du viol dans les prisons de 2003, conformément aux délais requis. Les établissements sont examinés tous les trois ans selon un calendrier tournant.

Sécurité et protection contre les incendies

Cette fonction assure la mise en œuvre et le fonctionnement continu de la sécurité des installations et de la sécurité incendie. Elle contrôle la conformité des installations aux normes de santé et de sécurité PESH/OSHA et aux codes de l'État de New York, coordonne les équipements de communication radio des installations et fournit une assistance technique aux installations concernant les normes de sécurité incendie et de sécurité de l'ACA, y compris les plans de préparation aux situations d'urgence de DJJOY et les examens de sécurité des installations.

Établissements résidentiels sécurisés

C'est le plus contrôlé et le plus restrictif des programmes résidentiels gérés par l'OCFS. Ils offrent une programmation intensive aux jeunes qui ont besoin de ce type d'environnement. Les établissements sécurisés sont situés dans des zones non urbaines et pratiquement tous les services du programme sont fournis sur place. L'accès aux établissements sécurisés et leur sortie sont strictement contrôlés. L'établissement est soit un bâtiment unique, soit un petit groupe de bâtiments entourés d'une clôture de sécurité et les chambres individuelles des résidents sont verrouillées la nuit.

La majorité des jeunes admis dans des établissements sécurisés sont condamnés en tant que délinquants juvéniles ou délinquants juvéniles/jeunes délinquants par les tribunaux pour adultes. Certains jeunes peuvent être placés dans des établissements sécurisés en tant que délinquants adolescents conformément aux directives relatives à l'augmentation de l'âge et aux délinquants juvéniles, lorsque le tribunal de la famille a autorisé le placement sécurisé dans les 60 jours suivant l'admission en détention ou lorsque le jeune a été " fennered " d'un établissement à sécurité limitée pour comportement violent. Les services fournis comprennent l'éducation, la formation professionnelle, les loisirs, le conseil, les services médicaux et de santé mentale.

Établissements résidentiels sécurisés limités

Il s'agit du cadre de service le plus restrictif pour les jeunes jugés comme délinquants juvéniles. Les établissements à sécurité limitée peuvent également être utilisés pour les jeunes précédemment placés dans des établissements à sécurité limitée, comme première étape de leur retour dans la communauté. La plupart des établissements à sécurité limitée sont situés dans des zones rurales, et pratiquement tous les services sont fournis sur place. Les services fournis comprennent l'éducation, la formation à l'emploi, les loisirs, le conseil, les services médicaux et de santé mentale.

Établissements résidentiels non sécurisés

Les établissements résidentiels non sécurisés offrent un niveau de placement non sécurisé pour les jeunes jugés comme délinquants juvéniles et consistent en une variété de centres résidentiels urbains et ruraux. Les jeunes placés dans des centres résidentiels non sécurisés doivent être retirés de la communauté mais ne nécessitent pas le cadre plus restrictif ni le matériel de contrainte d'un établissement à sécurité limitée. Les services fournis comprennent l'éducation, la formation professionnelle, les loisirs, le conseil, les services médicaux et de santé mentale.

Bureau des programmes et services pour la jeunesse

Sous la direction d'un commissaire associé, l'Office of Youth Programs and Services fournit un soutien technique aux programmes de services résidentiels et communautaires.

Bureau des services de santé

Sous la direction d'un directeur médical, le Bureau des services de santé assure la direction, le leadership et le soutien des programmes de l'établissement afin de développer et de maintenir des services médicaux, infirmiers, nutritionnels et dentaires adéquats pour répondre aux besoins des jeunes résidents et du personnel. Ce bureau collabore également avec d'autres unités de l'OCFS pour fournir une assistance technique en ce qui concerne les questions médicales, infirmières et dentaires.

Bureau des services de santé comportementale

Ce bureau supervise la prestation de services de santé mentale dans tous les programmes résidentiels et communautaires au sein de DJJOY. BBHS s’engage à fournir aux jeunes et aux familles des milieux de traitement dans des environnements tenant compte des traumatismes avec des interventions fondées sur des données probantes qui soutiennent le fonctionnement du jeune et de sa famille. Le bureau élabore les politiques et procédures de santé comportementale de l’agence qui facilitent les meilleures pratiques de santé mentale dans les milieux DJJOY dans tout l’État de New York. Il est responsable de la supervision directe et de la croissance professionnelle de tous les cliniciens en santé mentale au sein de DJJOY, y compris: psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux et infirmières praticiennes en psychiatrie.

Le bureau supervise en outre trois types d'unités distinctes :

  • des unités de traitement des toxicomanies,
  • unités de traitement des comportements sexuellement nocifs et
  • les unités de santé mentale.

Le Bureau des services de santé comportementale est chargé d'établir des relations avec les organismes de traitement communautaires et de favoriser la compréhension par ces organismes des besoins de traitement des jeunes et des familles desservis par la DJJOY. Le développement de tels partenariats communautaires permet de s'assurer que les besoins de traitement des jeunes et des familles sont satisfaits au-delà du placement du jeune auprès de l'OCFS/DJJOY. Le bureau supervise également deux agents de liaison en matière de conseil qui offrent un encadrement et un soutien aux conseillers des jeunes en résidence en matière de gestion efficace des cas et d'animation de groupes psycho-éducatifs et thérapeutiques.

Bureau des services éducatifs

Ce bureau est responsable du fonctionnement des programmes scolaires dans les installations de l'OCFS. Le personnel identifie les priorités et les besoins en matière de services à l'échelle de l'État, planifie les systèmes et les conceptions des programmes d'éducation, coordonne la planification et la conception des systèmes de programmes d'éducation professionnelle, développe des modèles de programmes de loisirs, coordonne la fourniture du programme éducatif de prévention de la toxicomanie Innervisions, recommande des politiques éducatives et fournit une assistance technique et un suivi dans le domaine de l'éducation. Le bureau coordonne et aide également à la réinsertion des jeunes de l'OCFS dans leur agence d'éducation locale et agit en tant que liaison avec le département de l'éducation de l'État pour contrôler le respect des réglementations et des lois de l'État.

Bureau des services ministériels

Ce bureau coordonne les efforts d'aumônerie du personnel de l'agence, soutenu par des bénévoles locaux de confessions religieuses reconnues. Le bureau assure la disponibilité des services religieux pour les jeunes dans les programmes de l'établissement.