Politiques sur les services de protection de l’enfance

Skip to Content

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement sur la page. Le numéro de chaque lien correspond au raccourci clavier.

Traduire

Vous êtes sur cette page : Politiques sur les services de protection de l’enfance

19-OCFS-LCM-07
Exigences mises à jour pour lancer, relancer ou modifier un programme d’intervention en matière d’évaluation de la famille

Le présent Mémorandum des commissaires locaux (LCM) a pour objet d’informer les départements locaux des services sociaux (SDLD) du processus de demande d’établissement ou de modification d’un système de réponse différentielle. Ce LCM est pertinent pour tout LDSS souhaitant mettre en œuvre, relancer ou modifier une approche de réponse à l’évaluation de la famille (FAR) pour certaines familles signalées au Registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements envers les enfants à l’échelle de l’État de New York.

19-OCFS-LCM-06
Mises à jour du manuel des Services de protection de l’enfance

Le présent mémorandum des commissaires locaux (LCM) a pour objet d’informer les départements locaux des services sociaux (LDSS) des mises à jour du Manuel des services de protection de l’enfance de l’État de New York. Ces mises à jour remplacent les itérations précédentes du manuel. Cette mise à jour comprend des modifications ou des ajouts aux sections qui fournissent des éclaircissements ou des renseignements supplémentaires, ainsi que le formulaire OCFS-2196, Plan de soins sécuritaires, dans l’annexe à l’intention des services de protection de l’enfance (SCP).

19-OCFS-LCM-05
Les départements locaux des services sociaux doivent transmettre par voie électronique les demandes d’enquête ordonnée par le tribunal en vertu de l’article 1034 de la Loi sur le tribunal de la famille

L’objectif de ce mémorandum des commissaires locaux (LCM) est d’informer les départements locaux des services sociaux (LDSS) d’une mise à jour des formulaires et des procédures utilisés pour enregistrer les signalements de maltraitance et de maltraitance présumées d’enfants auprès du Registre central des abus et des mauvais traitements envers les enfants (SCR) à l’échelle de l’État de New York lorsqu’ils sont en possession d’une ordonnance du tribunal pour l’ouverture d’une enquête en vertu de l’article 1034 de la loi sur le tribunal de la famille (FCA).

19-OCFS-ADM-04
Élargissement des vérifications des antécédents pour le personnel de soins collectifs

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est d’informer les départements locaux des services sociaux (SDJ) et les organismes volontaires autorisés (AV) des modifications apportées à la loi fédérale et à la législation de l’État de New York en ce qui concerne les autorisations d’antécédents pour toutes les personnes travaillant dans des programmes de placement familial en établissement collectif agréés ou certifiés par le Bureau des services à l’enfance et à la famille de l’État de New York (OCFS). Ces vérifications des antécédents comprennent: a) des vérifications des antécédents criminels (CBC) par l’intermédiaire du Centre de justice pour la protection des personnes ayant des besoins spéciaux (Centre de justice); b) Registre central de la maltraitance et de la maltraitance des enfants (SCR) de l’État de New York (NYS) OCFS; et c) la vérification du registre de la maltraitance des enfants dans tout État dans lequel la personne a résidé au cours des cinq dernières années.

18-OCFS-LCM-19
Subvention d’État CAPTA/CARA pour l’exercice 2018

L’objectif de ce mémorandum des commissaires locaux (LCM) est d’informer les districts de services sociaux locaux (districts) de la disponibilité des fonds fédéraux de la loi fédérale sur la prévention et le traitement de la maltraitance des enfants (CAPTA) Comprehensive Addiction and Recovery Act of 2016 (CARA) au cours de l’exercice financier de l’État (SFY) 2018-19.

18-OCFS-INF-05
Registre central de l’État (SCR) Changement dans les procédures d’attribution des compétences pour les rapports d’information supplémentaire (Ajouter des informations)

Le but de cette lettre d’information (INF) est d’informer les départements locaux des services sociaux (LDSS) d’un changement dans les procédures d’attribution juridictionnelle du Registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements des enfants (SCR) à l’échelle de l’État de New York en ce qui concerne les rapports d’informations supplémentaires (Ajouter des informations).

18-OCFS-LCM-14
Mises à jour du manuel des Services de protection de l’enfance

Le présent mémorandum des commissaires locaux (LCM) a pour objet d’informer les départements locaux des services sociaux (LDSS) des mises à jour du Manuel des services de protection de l’enfance de l’État de New York (CPS Manual; décembre 2017). Ces mises à jour remplacent les versions antérieures du manuel et sont destinées à refléter les lois, règlements et politiques les plus récents. Cette mise à jour comprend également des révisions aux sections où des éclaircissements supplémentaires étaient nécessaires, ainsi que des ressources ajoutées à l’annexe pour être utilisées par les services de protection de l’enfance (SCP).

18-OCFS-LCM-05
Fonds améliorés des services de protection de l’enfance (SCP) de la SSE 2018-2019 (révisés)

Le présent mémorandum des commissaires locaux (LCM) a pour objet d’informer les districts locaux des services sociaux (districts) de la disponibilité de 758 000 $ de fonds généraux d’assistance locale au cours de l’exercice financier de l’État (SFY) 2018-2019 Budget adopté pour l’amélioration des ratios personnel-client des services de protection de l’enfance (CPS). Ce LCM fournit également des informations sur l’allocation de chaque district, la méthodologie d’allocation, la façon dont les districts peuvent utiliser les fonds, ainsi que les exigences en matière de planification et de réclamation.

18-OCFS-ADM-08
Demande de dossiers au registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements infligés aux enfants (SCR) de l’État de New York pour la certification ou l’approbation des foyers d’accueil

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est de fournir des directives aux organismes autorisés (c.-à-d. les départements locaux des services sociaux (SDJ) et les organismes volontaires autorisés (AV)) concernant les vérifications du Registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements infligés (SCR) à l’échelle de l’État de New York1 lors de la demande initiale de certification ou d’approbation, et des réouvertures, des foyers d’accueil. Lorsque l’organisme autorisé est avisé par le SCR en réponse à une vérification de base de données requise que le ou les demandeurs, ou toute personne âgée de 18 ans ou plus résidant au domicile du ou des demandeurs, est un sujet confirmé dans un rapport indiqué de maltraitance ou de maltraitance d’enfants, l’organisme autorisé doit obtenir un formulaire d’autorisation de divulgation de renseignements (OCFS-5023) signé de cette personne. L’organisme autorisé utilisera le formulaire rempli pour obtenir les dossiers pertinents du SCR.

18-OCFS-ADM-05
Vérification des antécédents criminels des personnes de 18 ans ou plus résidant dans des foyers d’accueil

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est de rappeler aux départements locaux des services sociaux (SDJ) et aux organismes volontaires autorisés (AV) 1 qu’au moment où les parents d’accueil certifiés ou approuvés demandent à renouveler leur certification ou leur approbation, les vérifications des antécédents criminels des États et des États doivent être effectuées par l’intermédiaire de la Division des services de justice pénale de l’État de New York (DCJS) et du Federal Bureau of Investigation (FBI) sur toutes les personnes âgées de 18 ans ou plus. résidant dans la maison, si aucune vérification de ce casier judiciaire n’a été effectuée auparavant. Cela comprend toute personne résidant déjà dans la famille d’accueil qui a atteint l’âge de 18 ans (y compris les enfants en famille d’accueil) et toute personne âgée de 18 ans ou plus qui a emménagé dans la maison depuis la certification ou l’approbation initiale ou ultérieure.

LDSS et VA doivent ajouter ces personnes à l’étape de développement d’un foyer d’accueil et d’adoption (FAD) de CONNECTIONS et sont fortement encouragées à effectuer la vérification des antécédents criminels de toutes les personnes âgées de 18 ans ou plus au moment où elles sont informées que la nouvelle personne réside dans le foyer d’accueil.

18-OCFS-ADM-04
Obligation de transmettre les rapports de maltraitance ou de mauvais traitements présumés d’enfants aux départements locaux des services sociaux et aux organismes autorisés volontaires chargés de la garde, de la garde ou de la tutelle d’un enfant placé en famille d’accueil

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est d’informer les services locaux des services sociaux (SDJ) et des organismes volontaires autorisés (AV) du chapitre 281 des lois de 2017, qui exige que les services de protection de l’enfance (CPS) d’un SDJ vérifient si un enfant nommé dans un rapport de maltraitance ou de maltraitance présumée d’enfants, ou tout autre enfant dans la même famille d’accueil, est sous la garde, la garde ou la tutelle d’un organisme autorisé. Si l’organisme qui s’occupe, qui a la garde ou la tutelle ne se trouve pas dans le même SDJ que celui dans lequel se trouve le foyer d’accueil qui s’occupe de ces enfants, le rapport doit être envoyé par le SDJ chargé de l’enquête à cet organisme autorisé et à tout autre SDJ ayant la garde, la garde ou la tutelle de tout enfant dans le foyer dès que possible. Aux fins de la présente libération, un organisme autorisé avec soins, garde ou tutelle désigne un SDJ avec soins et garde, ou la garde et la tutelle de l’enfant en famille d’accueil ou de l’ÉGLISE ou de l’AV qui a certifié ou approuvé le foyer d’accueil. Le SDJ chargé de l’enquête doit également fournir les résultats de l’enquête (qu’ils soient indiqués ou non fondés) au SDJ avec soins, garde ou tutelle et au SDJ ou à l’AV qui a approuvé ou certifié le foyer d’accueil.

17-OCFS-ADM-16
Journalistes mandatés, vérification des antécédents; Refuges d’urgence financés par l’État pour les familles avec enfants

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est d’informer les programmes résidentiels agréés par le Bureau des services à l’enfance et à la famille de l’État de New York (OCFS) pour les victimes de violence familiale et les départements locaux des services sociaux (SDJ) des exigences de la partie Q du chapitre 56 des lois de 2017 (chapitre 56), qui a modifié les articles 412 de la loi sur les services sociaux (SSL), 413, 424-a, et ajouté un nouvel article 460-h.

17-OCFS-ADM-15
Dispense des rapports en double d’incidents au Registre central des personnes vulnérables par les déclarants mandatés

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est d’aviser ceux qui sont tenus de signaler au Registre central des personnes vulnérables (VPCR), géré par le Centre de justice pour la protection des personnes ayant des besoins spéciaux (Centre de justice), les mauvais traitements, la négligence et les incidents importants dans les programmes gérés, autorisés ou certifiés par le Bureau des services à l’enfance et à la famille (OCFS) de la modification des exigences en matière de déclaration obligatoire.

17-OCFS-ADM-03
Saisie de la date de l’incident pour les allégations corroborées

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est d’aviser les ministères locaux des services sociaux (SDJ) des exigences de saisie des données CONNECTIONS pertinentes pour le calcul des mesures de rendement incluses dans l’Examen fédéral des services à l’enfance et à la famille (CFSR). Comme il est indiqué dans 15-OCFS-ADM 25 Timely Data Entry and Use of Incident Date, les SDJD avaient pour mandat d’entrer dans CONNECTIONS la date de l’incident associée à toute allégation étayée de maltraitance et de maltraitance d’enfants impliquant un enfant placé dans des soins à l’extérieur du domicile, ce qui comprend les placements en famille d’accueil. Depuis la publication de cette politique, l’analyse des données a montré l’importance d’entrer la date de l’incident pour toutes les allégations fondées dans chaque rapport de protection de l’enfance, que la justification aboutisse ou non au placement d’un enfant en famille d’accueil. Le Bureau des services à l’enfance et à la famille de l’État de New York (OCFS) exige maintenant que les SDJ enregistrent la date de l’incident pour chaque allégation corroborée dans tous les rapports pour tous les enfants.

17-OCFS-LCM-15
Registre central de l’État Attribution juridictionnelle des rapports d’admission des services de protection de l’enfance sensibles

L’objectif de ce mémorandum du commissaire local (LCM) est d’établir une procédure cohérente à l’échelle de l’État pour attribuer les rapports d’admission des services de protection de l’enfance (CPS) qui sont sensibles. Cela permettra au Registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements infligés aux enfants (SCR) de l’État de New York de transmettre des rapports sensibles aux départements locaux des services sociaux (LDSS) et à la CPS en temps opportun, de protéger la sécurité des informations sensibles et d’éviter d’éventuels conflits d’intérêts.

17-OCFS-LCM-07
Fonds améliorés des Services de protection de l’enfance (SCP) de l’ESP 2017-2018

Le présent mémorandum des commissaires locaux (LCM) a pour objet d’informer les districts de services sociaux locaux (districts) de la disponibilité de 758 000 $ de fonds généraux d’aide locale au cours de l’exercice financier de l’État (SFY) 2017-2018 Budget adopté pour l’amélioration des ratios personnel-client des services de protection de l’enfance. Ce LCM fournit également des informations sur l’allocation de chaque district, la méthodologie d’allocation, la façon dont les districts peuvent utiliser les fonds, ainsi que les exigences en matière de planification et de réclamation.

17-OCFS-LCM-03
Amendements à la loi fédérale sur la prévention et le traitement de la maltraitance des enfants par la loi fédérale globale sur la toxicomanie et le rétablissement de 2016 et aux exigences correspondantes de l’État

Le présent mémorandum des commissaires locaux (LCM) a pour objet d’informer les départements locaux des services sociaux (LDSS) des modifications apportées à la Child Abuse Prevention and Treatment Act (CAPTA) par la Comprehensive Addiction and Recovery Act de 2016 (CARA) [Public Law 114-198]. Les modifications portent sur les besoins des nourrissons nés et identifiés comme étant touchés par l’exposition prénatale à la substance et à l’alcool. Ce LCM sert également à rappeler aux LDSS les procédures déjà en place qui constituent la conformité de l’État de New York avec les amendements capta.

17-OCFS-LCM-02
Procédure de transmission après les heures d’ouverture pour les signalements de maltraitance et de maltraitance présumées d’enfants enregistrées par le Registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements infligés aux enfants à l’échelle de l’État de New York

L’objectif de ce mémorandum des commissaires locaux est d’avertir les commissaires locaux que le Registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements infligés aux enfants (SCR) de l’État de New York ne transmettra plus verbalement les signalements de maltraitance ou de maltraitance présumées d’enfants après les heures d’ouverture, mais ne soutiendra que la transmission électronique de ces rapports.

17-OCFS-INF-03
Processus de l’État de New York liés aux notifications des victimes de la traite des personnes

Le but de la présente lettre d’information (FNI) est d’expliquer les différences entre certaines exigences (détaillées dans le document 15-OCFS-ADM-16) pour identifier, documenter et signaler les enfants victimes de la traite et le processus de confirmation du statut de victime de la traite des personnes; un processus géré par la Division des services de justice pénale de l’État de New York (DCJS) et le Bureau d’aide temporaire et d’invalidité de l’État de New York (OTDA).

16-OCFS-ADM-13
Exigences relatives aux rapports de la SCP impliquant des parents d’accueil

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est de rappeler aux services sociaux locaux (SDJ) et aux organismes volontaires autorisés (AV) les exigences réglementaires et politiques existantes relatives aux signalements de cas présumés de maltraitance ou de maltraitance d’enfants impliquant des parents d’accueil certifiés ou approuvés. Le SMA aborde également d’autres exigences réglementaires et politiques actuelles qui aident à prévenir les mauvais traitements infligés aux enfants en famille d’accueil dans de tels placements. Les exigences reflétées dans le présent SMA visent à appuyer la coordination et la coopération entre les SDJ et les AV qui administrent des programmes de services de placement familial et de protection de l’enfance (SCP) dans le but d’améliorer la sécurité et le bien-être des enfants en famille d’accueil placés dans des foyers d’accueil certifiés ou approuvés.

16-OCFS-ADM-11
Code de conduite modifié à l’usage des organismes d’établissement et des fournisseurs relevant de la compétence du Centre de justice pour la protection des personnes ayant des besoins spéciaux

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est d’informer les programmes et les établissements touchés des modifications apportées au Code de conduite pour les gardiens émis par le Centre de justice pour la protection des personnes ayant des besoins spéciaux (Centre de justice).

16-OCFS-ADM-07
Partage de l’information sur les services de protection de l’enfance avec les organismes d’application de la loi lorsqu’un enfant est porté disparu

L’objectif de la présente directive administrative est de transmettre aux districts locaux de services sociaux (districts locaux) les dispositions du chapitre 436 des lois de 2015 telles que modifiées par le chapitre 13 des lois de 2016. Ces chapitres révisent la loi sur les services sociaux de l’État de New York (SSL) en ce qui concerne le partage d’informations dans les rapports des services de protection de l’enfance avec les forces de l’ordre lors d’une situation dans laquelle un enfant est porté disparu.

16-OCFS-LCM-06
Fonds améliorés des services de protection de l’enfance (SCP) de l’ESP 2016-2017

L’objectif de ce mémorandum des commissaires locaux (LCM) est d’informer les districts de services sociaux locaux (districts) de la disponibilité de 758 000 $ de fonds généraux d’assistance locale au cours de l’exercice financier de l’État (SFY) 2016-17 Budget promulgué pour l’amélioration des ratios personnel-client des services de protection de l’enfance. Ce LCM fournit également des informations sur l’allocation de chaque district, la méthodologie d’allocation, la façon dont les districts peuvent utiliser les fonds, ainsi que les exigences en matière de planification et de réclamation.

16-OCFS-LCM-05
Phillips c. Comté d’Orange – Considérations relatives aux enquêtes sur les services de protection de l’enfance

Le présent mémorandum des commissaires locaux (LCM) a pour objet de discuter d’une ordonnance orale rendue par le tribunal de district des États-Unis pour le district sud de New York le 19 août 2015 concernant Phillips et al. c. Comté d’Orange, et al. (« Phillips »). L’ordonnance a fait droit à une requête en jugement sommaire présentée par les demandeurs et a statué que, dans cette affaire, le comté s’était livré à une saisie inconstitutionnelle d’un enfant lorsque l’enfant avait été interrogé dans une école publique dans le cadre d’une enquête des services de protection de l’enfance (« CPS »).

Cette LCM clarifie la position du Bureau des services à l’enfance et à la famille (OCFS) selon laquelle cette ordonnance ne concerne que le comté d’Orange et ne devrait pas modifier les procédures ou les protocoles d’autres districts (districts) de services sociaux locaux.

16-OCFS-INF-09
Élargissement des conclusions d’abus graves ou répétés et du registre automatisé des ordonnances de protection et des mandats à l’échelle de l’État

Le but de cette lettre d’information est d’expliquer l’impact des modifications apportées à la Loi sur les tribunaux de la famille (FCA) et au Droit exécutif par le chapitre 492 des Lois de 2015, qui sont entrées en vigueur le 18 février 2016. Les modifications autorisent les tribunaux de la famille à rendre des conclusions sur les abus graves ou répétés contre des non-parents dans le cadre de procédures de maltraitance et de négligence envers des enfants intentées en vertu de l’article 10 de la CAF. Ils exigent également que certaines ordonnances de protection émises dans les affaires de maltraitance d’enfants soient maintenues dans le système informatisé à l’échelle de l’État pour les ordonnances de protection et les mandats d’arrêt.

15-OCFS-ADM-17
Loi sur la protection des patients et les soins abordables et Medicaid jusqu’à l’âge de 26 ans

Le but de cette directive administrative (SMA) est d’informer les ministères locaux des services sociaux (SDJ), y compris la tribu mohawk de St. Regis, et les organismes volontaires autorisés (AV) des changements relatifs aux exigences d’admissibilité à l’assistance médicale (Medicaid) en vertu de la Loi fédérale sur la protection des patients et les soins abordables (ACA) [P.L. 111-148] pour les jeunes et les jeunes adultes anciennement en famille d’accueil qui ont moins de 26 ans et l’option continue de fournir Medicaid à 21 ans, en vertu de la Foster Care Independence Act (FCIA) de 1999 [P.L. 106-169], pour les jeunes et les jeunes adultes qui ont au moins 18 ans ou plus au moment de leur sortie des soins et qui ne recevaient pas Medicaid à ce moment-là.

15-OCFS-ADM-10
Partage de l’information sur les enquêtes par les Services de protection de l’enfance et le Bureau des services à l’enfance et à la famille, Division des services de garde d’enfants

L’objectif de la présente directive administrative (SMA) est de fournir des directives aux districts locaux de services sociaux (districts locaux) et aux organismes qui délivrent des licences ou enregistrent les fournisseurs de services de garde d’enfants en ce qui concerne leurs responsabilités en matière de partage d’informations entre eux.

15-OCFS-LCM-01
Financement de la co-implantation/collaboration des services de santé comportementale et de protection de l’enfance

L’objectif de ce mémorandum des commissaires locaux (LCM) est d’informer les districts de services sociaux locaux de la disponibilité de 1,2 million de dollars en fonds fédéraux de la Loi sur la prévention et le traitement de la maltraitance des enfants (CAPTA) pour les services de protection de l’enfance et les partenariats en matière de santé comportementale.

13-OCFS-INF-05
Loi sur la protection des personnes ayant des besoins spéciaux et formation du Centre de justice et du Registre central des personnes vulnérables

L’objectif de la lettre d’information est d’informer les districts locaux de services sociaux et d’autres organismes sur la protection des personnes ayant des besoins spéciaux, chapitre 501 de la loi de 2012.

12-OCFS-INF-07
Modifications apportées à la Loi sur la protection des enfants abandonnés

Le but de cette lettre d’information (INF) est d’informer les districts locaux des services sociaux et d’autres organismes des changements importants apportés à la Loi sur la protection des enfants abandonnés (AIPA) qui ont été promulgués par le chapitre 447 des lois de 2010.

12-OCFS-INF-01
Partage de renseignements confidentiels identifiables par le client entre les Services de protection de l’enfance (SCP) et les Services de protection pour adultes (PSA)

Le présent communiqué vise à fournir des directives aux ministères locaux des services sociaux (SDJ) quant aux moyens autorisés pour l’échange de renseignements identifiables sur les clients entre les unités des Services de protection de l’enfance (SCP) et des Services de protection pour adultes (EPS) d’un SSLD.