Nouvelles et notes sur le bien-être de l’enfance

Passer au formulaire

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement dans la page. Vous pouvez accéder à :

Kathy Hochul, Gouverneur
Sheila J. Poole, Commissaire
Août 2017 — Vol. 2, n° 3
Traduire

Troisième événement annuel de l’équipe d’examen des décès d’enfants à Colonie

L’Unité d’examen et de prévention des décès d’enfants du Bien-être de l’enfance et des Services communautaires a organisé son troisième événement annuel de l’Équipe d’examen des décès d’enfants (FCRT) à Latham les 13 et 14 juin. La sous-commissaire Laura Velez a souhaité la bienvenue aux membres de l’équipe et a noté dans son allocution d’ouverture que l’utilisation des CFRT est reconnue à l’échelle nationale comme étant l’une des approches les plus prometteuses pour compter, répondre et prévenir avec précision les décès liés à la maltraitance et à la maltraitance des enfants et que l’OCFS finance et soutient 18 CFRT dans 19 comtés de l’État. Les CFRT sont des équipes multidisciplinaires dont les membres sont des leaders communautaires en médecine, en application de la loi, en protection de l’enfance, en santé publique et en santé comportementale. Leur travail comprend diverses initiatives visant à prévenir les décès d’enfants, telles que la maltraitance et la maltraitance des enfants, les environnements de sommeil sécuritaires pour les nourrissons, la sécurité aquatique, la distraction au volant, la conduite avec facultés affaiblies, le suicide chez les adolescents , la sécurité des jouets et la sécurité du monoxyde de carbone.
  Parmi les personnes réunies figuraient des employés de l’OCFS de cinq des bureaux régionaux de l’agence. Parmi les exposés figuraient des représentants du Bureau des services d’alcoolisme et de toxicomanie (prévention des opiacés et de l’héroïne) et de Prevent Suicide NY (prévention du suicide chez les enfants). Le bureau du médecin légiste du comté d’Onondaga a présenté des reconstitutions de poupées qui aident un enquêteur à apprendre des informations cruciales sur la découverte d’un corps. Le sous-commissaire Velez a exprimé l’engagement de l’OCFS à prévenir les décès d’enfants dans l’État de New York et se réjouit à l’idée de continuer à soutenir le travail vital accompli par les CFRT pour aider à assurer la sécurité des enfants.

All-Stars du placement en famille d’accueil

Deux jeunes adultes parrainés par OCFS sont au milieu d’un stage d’été de sept semaines au siège social d’un groupe appelé FosterClub, à Seaside, en Oregon. Pearlie Massey (à gauche) et Kaseem Johnson (ci-dessous) ont chacun de l’expérience dans le système de placement familial qui les aide à réussir dans le programme de stages FosterClub All-Star. Le programme offre aux stagiaires âgés de 18 à 24 ans des possibilités de leadership, des expériences de prise de parole en public et des compétences en matière de plaidoyer. Les stages durent un an, ce qui permet à chaque membre de s’appuyer sur les compétences et les connaissances qu’il acquiert pendant l’été, puis de redonner à ses propres communautés et États.
  Massey est un étudiant de 20 ans du Buffalo State College de Rochester qui poursuit des études en travail social. Elle a été placée en famille d’accueil pendant 12 ans. Sa foi est une grande partie de son caractère parce qu’elle est la source de sa force. Son objectif est de devenir une travailleuse sociale qui écoute et se soucie du bien-être des enfants.
  Johnson est senior à l’Alfred State College où il étudie l’administration des affaires. Après 15 ans en famille d’accueil, il a vieilli à l’âge de 21 ans.
  Lorsque des stagiaires potentiels postulent, ils incluent des essais sur leur temps de soins et leur passion pour être All-Star. Le personnel de FosterClub recueille les candidatures au début du printemps et travaille avec le personnel BVP pour coordonner les entretiens téléphoniques qui mènent à la sélection des deux meilleurs candidats BVP.
  Le programme a été fondé sur la conviction que les jeunes qui sont passés avec succès d’un placement en famille d’accueil à un jeune adulte responsable sont les mieux placés pour assurer la transition des jeunes enfants en famille d’accueil. Depuis 2008, FosterClub et OCFS offrent aux jeunes leaders un moyen de tendre la main à d’autres jeunes par le biais de conférences pour adolescents. Chaque année, 12 jeunes en famille d’accueil, anciens ou en transition, sont sélectionnés pour un stage d’été avec FosterClub, afin d’aider à planifier, à faciliter et à évaluer les événements de la tournée américaine de la conférence des adolescents de FosterClub. Les All-Stars représentent un large éventail d’expériences de placement familial, d’éducation, d’objectifs, de race et d’origine ethnique, ainsi que de situation géographique. Chaque All-Star démontre des compétences en leadership et une capacité à se connecter avec ses pairs.
  Les jeunes leaders de FosterClub sont déterminés à éliminer la stigmatisation qui peut être associée aux jeunes en famille d’accueil. Ils fournissent des exemples concrets d’inspiration et de motivation pour d’autres jeunes. 

LES partenaires de l’OCFS et du Permanency Resource Center se concentrent sur le parcours continu de l’adoption

  Le 14 juin, le Bureau des services de permanence de l’OCFS s’est réuni avec ses partenaires qui font fonctionner les centres de ressources permanentes (PRC) dans l’État de New York. Ces centres régionaux aident à prévenir les dissolutions et les perturbations post-adoption et post-tutelle; aider les familles afin que les enfants puissent être pris en charge chez eux avec leurs parents adoptifs ou tuteurs légaux, et éviter les placements en famille d’accueil et autres placements à l’extérieur du foyer. Suzanne D’Aversa, LCSW du Parsons Child and Families Center, a mené une discussion sur les besoins actuels en matière de services post-adoption et a décrit l’adoption comme un parcours continu. David Wallace LCSW-R, directeur général adjoint de l’école LaSalle, a dirigé le groupe dans le cadre de l’enquête Adverse Childhood Experiences et a discuté des neurosciences et du développement du cerveau en ce qui concerne les traumatismes. Après une riche discussion sur la façon dont cela affecte la façon dont on perçoit les événements de la vie et la façon dont les gens réagissent aux traumatismes, le groupe est reparti avec des outils pour travailler avec les familles dans un modèle de soins tenant compte des traumatismes. Gerard Wallace, Esq., directeur du Navigateur de la parenté de l’État de New York, et Ryan Johnson, spécialiste régional de la parenté, ont partagé des conseils juridiques sur les différences entre la garde et la tutelle.
  Les familles post-adoptives desservies par les RPC sont des familles qui ont finalisé l’adoption de leur enfant, et comprennent tout membre de la famille adoptive, que l’adoption ait eu lieu par l’intermédiaire d’un organisme public ou d’un organisme bénévole autorisé; un placement privé; ou une adoption internationale. Les familles post-tutelle comprennent les familles ayant la tutelle légale de l’enfant. Les familles post-tutelle peuvent ou non avoir un accord KinGAP approuvé. Les CRP fournissent des services de soutien et mettent les familles en contact avec des ressources telles que la formation des parents, le soutien par les pairs, le mentorat, la navigation pour les besoins intersystémiques, les références de services thérapeutiques, le counseling, les soins de relève ou d’autres soutiens pour aider les familles à résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent.
Laura Velez, sous-commissaire de l’OCFS pour la Division du bien-être de l’enfance et des services communautaires, et Renee Hallock, commissaire associée de cette division, ont remercié les participants pour leur travail acharné dans le soutien aux enfants et aux familles de l’État de New York.
  Le personnel de l’OCFS et ses partenaires communautaires ont quitté la réunion enthousiasmés par leur travail de soutien aux familles qui font face à des défis uniques dans leur parcours post-adoption et post-tutelle. Pour une liste des RPC, cliquez sur ce lien: https://ocfs.ny.gov/adopt/post_adoption/, et restez à l’écoute pour des mises à jour passionnantes sur le travail effectué aux RPC!

Le projet OCFS/State Parks est un succès pour les familles d’accueil

500 familles d’accueil de New York ont contribué au succès d’un projet OCFS/State Parks, recevant des cartes-cadeaux et des Laissez-passer Empire pour profiter des parcs de l’État de New York cet été et cet automne.
  Le Bureau des parcs, des loisirs et de la préservation historique de l’État de New York (parcs d’État) et l’OCFS ont annoncé le projet en mai, Mois national du placement familial. Depuis, tous les laissez-passer et cartes-cadeaux disponibles ont été réclamés par une famille admissible, ce qui lui donne l’occasion d’explorer le plein air en visitant les parcs tout au long de la saison et en profitant du camping de nuit.
  Lors de l’annonce de l’opportunité, la commissaire aux parcs d’État, Rose Harvey, a souligné que trouver de nouvelles façons de connecter les familles aux parcs d’État est toujours un objectif. « Nous sommes heureux d’aider les familles d’accueil à se connecter aux nombreuses aventures passionnantes que nos parcs ont à offrir tout en montrant notre appréciation de prendre soin des enfants qui en ont besoin », a-t-elle déclaré.
  Dans l’État de New York, les parents d’accueil agréés reçoivent une formation pour offrir un foyer sûr, stable et stimulant loin de chez eux à des milliers d’enfants qui ressentent souvent une perte personnelle lorsqu’ils sont séparés de leur propre famille. Des activités comme le camping peuvent aider les parents d’accueil à aider les enfants en famille d’accueil à faire face au stress. L’Empire Pass prévoit l’entrée des véhicules de jour dans les parcs d’État et de nombreuses autres installations de loisirs de l’État pour l’année civile.La commissaire par intérim de l’OCFS, Sheila J. Poole, a déclaré : « Ce fut une joie de pouvoir avoir la chance de redonner à nos familles d’accueil. J’espère que le temps qu’ils passent au grand air sera toujours un excellent souvenir pour eux. »

Fostering Futures New York se joint à OCFS pour un projet de consolidation d’équipe

Un groupe de bénévoles appelé Fostering Futures New York travaille sur un projet avec OCFS depuis sa visite au bureau à domicile en mai dans le cadre du Mois national du placement familial. Après que les membres de la FFNY ont inspiré un rassemblement de membres du personnel, de députés et du commissaire, l’agence a commencé à chercher des bénévoles au sein de l’OCFS pour se joindre aux efforts du groupe pour fournir un soutien aux familles d’accueil. Fostering Futures New York est un groupe à but non lucratif qui recrute des équipes de bénévoles qui reçoivent une formation et rencontrent une famille une fois par mois. Les familles font savoir aux équipes comment elles peuvent aider avec des choses telles que la préparation des repas, les soins de relève et les tâches quotidiennes. Il aide les familles d’accueil à éviter l’épuisement professionnel.
  Un jour après l’église, le directeur du programme en a parlé à Jim et Liz Macris. Ils l’ont tout de suite aimé. « Je me suis dit : 'C’est ce que j’attendais', a dit Jim. Il y tenait tellement à cœur qu’il s’est porté volontaire à ce moment-là. J’ai dit : 'Je fais partie de l’équipe, je suis prêt à partir.'
La directrice de FFNY, Meredith Osta, affirme que le groupe n’exerce aucune des fonctions d’un travailleur social. « Nous sommes là pour écouter attentivement ce que les parents d’accueil veulent et ce dont ils ont besoin et voir si l’équipe de bénévoles que nous avons recrutée peut les aider. » Les bénévoles qui forment une équipe n’ont pas besoin d’avoir d’expérience en protection de l’enfance, ni aucune formation en travail social. Tout ce qu’il faut, c’est un esprit de don et le désir d’aider les autres.