Bulletin d'information de l'Agence OCFS

Passer au formulaire

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement dans la page. Vous pouvez accéder à :

Kathy Hochul, Gouverneur
Sheila J. Poole, Commissaire
Avril 2022 — Vol. 7, n° 4
Traduire

Message du commissaire

Salutations et bon (froid!) printemps à tout le monde.

En avril, nous mettons en lumière l’un des aspects les plus critiques du travail de l’OCFS tout au long de l’année : la promotion de la sécurité et du bien-être des enfants. Le Mois de la prévention de la maltraitance des enfants est l’occasion de souligner les activités de prévention et notre engagement tout au long de l’année à aider les enfants et les familles à se protéger des dangers. Les soutiens et les services que nous offrons peuvent faire une différence qui change la vie.

J’espère que vous vous êtes joint à nous le 1er avril, « Journée nationale du port du bleu », et que vous avez porté quelque chose de bleu pour sensibiliser le public aux efforts de prévention de la maltraitance des enfants. Joignez-vous également à nous et portez du bleu le 12 avril, lorsque l’OCFS tiendra son événement du Mois de la prévention de la maltraitance des enfants à l’échelle de l’organisme. Nous avons aussi, bien sûr, planté des jardins à roues d’épingle, un moyen simple de nous rappeler, à nous-mêmes et à nos communautés, que chaque enfant mérite une enfance heureuse et insouciante.

Merci pour tout ce que vous faites pour promouvoir la sécurité, la permanence et le bien-être de nos compatriotes new-yorkais. Je tiens tout particulièrement à remercier notre personnel du Registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements infligés aux enfants à l’échelle de l’État, qui est en première ligne de la guerre contre la maltraitance des enfants tous les jours, et tous nos professionnels de la protection de l’enfance qui ont consacré leur carrière à faire de New York un endroit plus sûr pour les enfants. Alors que nous poursuivons notre travail essentiel, encourageons les autres à garder un œil sur le bien-être de tous les enfants – ils méritent le meilleur de nous-mêmes.

Et merci d’aider OCFS à promouvoir la sécurité, la permanence et le bien-être de nos compatriotes new-yorkais.

Sincèrement,
Sheila J. Poole
Commissaire

Articles

Nous avons un pionnier parmi nous : la sous-commissaire exécutive Suzanne Miles

Félicitations, Suzanne Gustave-Miles!

La Black Law Students Association (BLSA) de l’Université Fordham a récemment honoré ses anciens élèves et notre propre sous-commissaire exécutive Suzanne Gustave-Miles pour avoir « ouvert la voie aux futurs avocats noirs en réalisant des réalisations importantes dans l’industrie juridique et au-delà ».

« Je suis tellement honoré et honoré de recevoir cette reconnaissance », a déclaré Gustave-Miles. « La majeure partie de ma carrière a été dans la fonction publique, et pour moi, cela signifie vraiment travailler pour servir les autres, en particulier les jeunes. Recevoir ce prix des étudiants de Fordham le rend d’autant plus significatif. »

BLSA a noté que « les défis auxquels nous avons été confrontés au cours des derniers mois révèlent l’importance de rester unis et de tisser des liens plus forts au sein de notre communauté. En tant qu’étudiants noirs en droit qui naviguent sur la voie de la profession juridique, BLSA reconnaît le pouvoir de célébrer ceux qui ont fait tomber les obstacles sur leur chemin vers la réussite.

Lorsqu’on lui a demandé dans un message de BLSA sur les médias sociaux ce qu’être une pionnière signifiait pour elle, Gustave-Miles a répondu: « Je pense qu’il s’agit vraiment d’avoir ces conversations difficiles sur l’équité, la justice et l’équité afin que les autres qui viennent derrière moi n’aient pas à avoir ces conversations au début de leur voyage. Mais vraiment, selon les mots de notre illustre vice-présidente, Kamala Harris, je suis peut-être la première femme noire à occuper ce poste. Mais c’est mon travail de m’assurer que je ne suis pas le dernier. »

Voyez notre pionnier en action.

Le portail ouvre – Ouverture des demandes de subventions pour la garde d’enfants dans le désert le 11 avril

Le jour est enfin arrivé. Le 11 avril, le portail des subventions pour les services de garde d’enfants du désert commencera à accepter les demandes de subventions pour démarrer une nouvelle entreprise de garde d’enfants.

L’OCFS administre 70 millions de dollars en subventions à de nouveaux programmes de garde d’enfants agréés, enregistrés ou autorisés dans des régions de l’État sans créneaux de garde d’enfants suffisants, connus sous le nom de déserts de garde d’enfants.

Les fournisseurs intéressés à ouvrir un nouveau programme de garde d’enfants peuvent soumettre une demande de subvention du 11 avril au 19 mai, et les annonces de prix sont attendues en juin 2022.

Le portail de demande de subvention sera disponible sur le site Web de l’OCFS dans la section Garde d’enfants.

Marquez votre calendrier : L'événement du mois de la prévention des abus envers les enfants aura lieu le 12 avril

Avril apporte des averses... et lumières bleues et roues d’épingle

Avril est connu pour quelques choses, y compris ces douches qui, nous l’espérons, apporteront de belles fleurs.

C’est aussi le Mois de la prévention de la maltraitance des enfants (PAC) et, au début d’avril, des roues d’épingle ont commencé à germer en reconnaissance. La roue d’épingle est un symbole de l’enfance insouciante que nous souhaitons à tous les enfants de l’État de New York et au-delà, et la campagne promeut des actions simples qui peuvent faire une grande différence dans la vie des enfants, renforcer les familles et prévenir la maltraitance des enfants.

Le thème de l’événement cap de cette année est Bâtir des enfants, des familles et des communautés résilients et aura lieu le 12 avril, de 12 h à 13 h.m., L’événement a été planifié par le comité du Mois de l’ACP, composé d’organismes d’État, d’organismes sans but lucratif et de dirigeants de parents, et le Mois de l’ACP nous rappelle comment prendre des mesures quotidiennes pour prévenir la maltraitance des enfants, notamment :

  • avoir un membre de la famille ou un ami digne de confiance et sûr qui surveille vos enfants lorsque vous ne pouvez pas être à la maison,
  • encourager les parents et les responsables d'enfants à prendre le temps de s'occuper d'eux-mêmes et/ou leur dire qu'ils font un excellent travail en ce qui concerne la gestion des comportements ou des besoins difficiles de leur enfant.

L’événement virtuel de l’an dernier était axé sur les facteurs de protection et mettait l’accent sur les programmes de prévention. L’événement de cette année s’appuie sur ces facteurs de protection avec pour thème « Bâtir des enfants, des familles et des communautés résilients ».

La commissaire Sheila J. Poole prononcera un discours d’ouverture, et Lisa Ghartey Ogundimu, sous-commissaire, Bien-être de l’enfance et services communautaires, animera la cérémonie. Le Dr Isaiah Pickens, psychologue clinicien agréé et PDG et fondateur d’iOpening Enterprises, nous mettra au défi avec sa présentation intitulée « Transforming the System: Moving Beyond Trauma and Towards Resilience, Recovery and Health ».

  • 1er avril : Journée nationale du port du bleu pour le mois de la prévention des abus envers les enfants
  • 12 avril : de 12 à 13 heures, événement CAP et journée du port du bleu de l'OCFS.
  • Les monuments de l’État seront également éclairés en bleu les 1er et 12 avril pour marquer le mois.

Veuillez suivre/aimer/partager avec OCFS sur Instagram, Twitter, Facebook et LinkedIn avec le hashtag #GreatChildhoodsNY.

Ressources disponibles pour le Mois de la prévention de la maltraitance des enfants

Voici quelques liens utiles lorsque vous envisagez et marquez le Mois de la prévention de la maltraitance des enfants.

Mises à jour du personnel

Après des décennies de service, Renee Rider prend sa retraite

Renee Rider prend sa retraite. (Dites cela 10 fois plus vite!)

Actuellement directeur exécutif du New York State Council on Children and Families (CCF), qui est une agence qui relève du bureau du gouverneur et que l’OCFS administre, le dernier jour de Rider sera le 13 avril.

CCF est une branche politique du bureau du gouverneur et est composée de 12 commissaires et directeurs d’agences d’État, y compris OCFS, Bureau de la santé mentale, Département de l’éducation de l’État, Ministère de la santé, Bureau des personnes ayant une déficience intellectuelle et d’autres.

Rider a eu une carrière très solide et significative dans l’amélioration de la santé sociale et émotionnelle des enfants de l’État de New York et de leurs familles. Découvrez quelques faits saillants de son cheminement de carrière :

  • A travaillé au niveau local avec la Mental Health Association of Columbia and Green Counties, en se concentrant sur l’obtention des bons soins pour chaque enfant,
  • A rejoint le bureau du commissaire de l’OCFS (sous la direction de John A. Johnson), apportant son attitude positive au gouvernement de l’État,
  • A travaillé pour le Gouverneur en tant que sous-secrétaire adjoint aux services sociaux et à l’hygiène mentale. Retourné à l’OCFS en tant que commissaire associé de la Division des services de garde d’enfants travaillant sur de nombreux projets, y compris les faits et statistiques annuels sur la garde d’enfants que tout le monde trouve si utiles,
  • Elle a été commissaire associée du Bureau de l’apprentissage de la petite enfance à la NYSED (2014-2018), où elle a dirigé les efforts visant à étendre et à financer entièrement la prématernelle administrée par l’État pour les enfants de 3 et 4 ans,
  • Elle a sauté sur l’occasion de diriger le Conseil des enfants et des familles (en 2018) où elle a travaillé sans relâche pour aider à faire en sorte que les enfants et les jeunes les plus vulnérables de notre État reçoivent les soins dont ils ont besoin.

« En repensant à mes 40 ans de carrière et en réalisant qu’il y a 20 ans, j’ai été embauché comme commissaire adjoint à l’OCFS au Commissariat, j’ai vu beaucoup de changements », a déclaré Rider. « Quand je vois l’équipe de direction de l’OCFS d’aujourd’hui, je suis fier et assuré que nos enfants et nos familles sont entre les meilleures mains et que la commissaire Poole et son équipe, ainsi que notre incroyable gouverneur avant-gardiste, feront tout ce qui est en leur pouvoir pour apporter de l’espoir et des opportunités à tous les enfants et familles de New York! Alors que je prends ma retraite, mon cœur est plein et je vous remercie tous pour cette merveilleuse balade et ces expériences. »

Au Conseil, Rider a utilisé ses nombreux contacts en matière d’éducation et de services sociaux pour aider à guider le projet NYS Birth through 5 de 43 millions de dollars au cours des trois dernières années. Et pendant la pandémie de coronavirus, elle a été prêtée au ministère de la Santé et chargée de diriger le développement du projet de la Public Health Corp. Renee est retournée au Conseil à l’été 2021 et a recommencé à garder le conseil en tâche avec l’embauche de nouveaux employés, la reconfiguration du bureau et la facilitation de leur retraite annuelle.

« Renée est une véritable fonctionnaire qui est demeurée passionnée et dévouée à son travail au cours de nombreuses décennies de service, a déclaré la commissaire de l’OCFS, Sheila J. Poole. « Nous sommes reconnaissants de ses contributions. »

Le personnel du Conseil souhaite bonne chance à Rider et lui adresse les plus grandes félicitations alors qu’elle entame cette nouvelle phase de sa vie et lui dit : « Merci pour tout ce que vous avez fait pour les enfants et les familles de l’État de New York! »

John Holz préparera l’OCFS pour le prochain chapitre sur la gestion des urgences

En février, John Holz est devenu le nouveau coordonnateur de la gestion des urgences de l’OCFS. Avec plus de 20 ans d’expérience connexe, l’ancien représentant du programme de préparation aux catastrophes au département des Transports de l’État de New York coordonne la planification, la déclaration et la formation en cas d’urgence à l’échelle de l’organisme. Il remplace Steve Taylor, parti en décembre.

Holz s’est dit très encouragé par le « niveau d’intérêt de l’OCFS de haut en bas pour essayer de prendre de l’avance et la relation de coopération entre les domaines de programme. Il y a beaucoup de chevauchements intégrés ici.

« Vous ne pouvez pas planifier pour chaque petite chose, alors vous planifiez les grandes choses qui englobent » de nombreux petits éléments et les perfectionnez, a-t-il déclaré. « Nous ne pouvions pas planifier la COVID-19 en tant qu’urgence, mais nous avons fait beaucoup de planification en cas de pandémie en général qui nous a beaucoup appris. »

Vétéran de l’armée, Holz est né à Long Island et est diplômé de l’Université Mansfield avec un baccalauréat en communications de masse. Son expérience comprend également l’élaboration de politiques, la formation et la sécurité et la santé des employés.

Il a expliqué que la gestion des urgences ne se limite pas à intervenir en cas d’urgence. « Il s’agit de planifier, de coordonner et d’utiliser les leçons apprises. Il s’agit de s’assurer que les bonnes personnes se réunissent avec les ressources appropriées pour ramener les choses à la normale de manière sûre et efficace. »

Holz sera également le représentant de l’OCFS au sein des commissions et des groupes de travail sur les catastrophes et les situations d’urgence de l’État, y compris auprès de la Commission de préparation aux catastrophes (DPC) et du Bureau d’État de la gestion des urgences (OEM).

OCFS prévoit d’embaucher un assistant pour travailler avec Holz.

Il examine et met actuellement à jour la continuité des opérations et les plans d’intervention d’urgence afin d’assurer la poursuite du travail de l’agence en cas de catastrophe ou d’urgence.

Une pancarte dans son bureau montre son côté sérieux: « Ne vous mêlez pas des affaires des dragons ... Car tu es croquant et bon avec le ketchup. »

Le Dr Galen Gomes se sent à l’aise à la Division du développement de la jeunesse et des partenariats pour la réussite

Quelle est la différence entre le CV du Dr Galen Gomes et les murs de son nouveau bureau OCFS ? Le CV est complet.

Gomes a été écrivain, poète, enseignant, conseiller pour les jeunes, administrateur de collège et auteur de livres pour enfants. Il est titulaire d’un doctorat en éducation du St. John Fischer College et s’est joint à l’OCFS au début du mois de mars à titre de commissaire associé à la Division du développement de la jeunesse et des partenariats pour la réussite (YDAPS).

« J’ai deux passions – la jeunesse et l’éducation – et à peu près toute mon expérience professionnelle a été dans l’un de ces domaines », a déclaré Gomes. Il aime « célébrer les petites victoires tous les jours. Il y a tellement de choses à saisir ici. »

Originaire du Guyana, sa famille a déménagé dans la région de la capitale quand il avait quatre ans. Mariés depuis 13 ans, lui et sa femme ont quatre enfants de moins de neuf ans. (Les jeunes au travail et à la maison!)

La plupart de son travail professionnel a été avec des adolescents, y compris en tant qu’enseignant de lycée à charte et conseiller au centre de détention de Berkshire Farms travaillant avec des adolescents de sexe masculin.

« Il y a toujours eu des jeunes dans le besoin, des soi-disant personnes difficiles à atteindre », a expliqué Gomes. « Chaque fois que j’encadre quelqu’un ou que je parle à des jeunes, je dis toujours que je travaille pour la positionnalité et l’influence. Si vous pouvez arriver à une position d’influence, vous pouvez créer un changement. »

Gomes dit qu’il y a tellement d’influences extérieures avec les jeunes aujourd’hui, y compris les médias sociaux et l’apprentissage à distance. La dynamique familiale a également changé.

« Il y a tellement de choses avec lesquelles ils sont obligés de s’engager avant même d’être mentalement prêts à le faire », a-t-il déclaré. « S’il n’y a personne pour les aider, ils prennent encore plus de retard. »

Le prochain projet de Gomes sera de décorer les murs de son bureau de l’édifice du Nord. Il peut voler certaines idées à ses enfants.

Nicole Newcomb promue au Bureau des opérations financières

Nicole Newcomb a été promue directrice adjointe au Bureau des opérations financières (BFO) de la Division de l’administration.

Nicole est titulaire d’une maîtrise en comptabilité et en gestion financière de l’Université DeVry et possède plus de 20 ans d’expérience au sein du BFO, commençant sa carrière en comptabilité d’entrée de gamme et occupant des postes de direction.

Dans son poste le plus récent, Nicole a dirigé une importante unité fédérale du titre IV-E responsable des examens fédéraux, des rapports fédéraux et des systèmes financiers et de réclamation des districts locaux. Elle a une connaissance approfondie des lois et règlements fédéraux et étatiques du titre IV-E, des systèmes financiers et de réclamation des districts locaux et entretient d’excellentes relations de travail au sein de l’OCFS, des districts locaux et des agences de contrôle fédérales et étatiques.

Joignez-vous à nous pour féliciter Newcomb dans ses nouvelles fonctions!

L’événement annuel sur l’histoire des femmes honore le personnel féminin de l’OCFS

L’OCFS a tenu son événement virtuel annuel du Mois de l’histoire des femmes le 22 mars, organisé par le sous-comité de l’événement Diversité, équité, inclusion et accessibilité (DEIA) et qui a suivi le thème national : « Les femmes apportent la guérison, promeuvent l’espoir ».

Angelica Kang, agente de la DEIA, a animé la table ronde sur les contributions des femmes – y compris les Autochtones, les Noirs, les femmes de couleur, les LGBTQ + et les femmes et les filles handicapées.

« Confrontées à de nombreux obstacles, barrières et discriminations, les femmes et les filles se sont battues pour une société dans laquelle elles sont vraiment perçues, traitées et considérées comme égales », a déclaré Kang.

Nos panélistes ont offert des réactions différentes, complexes, nuancées et réfléchies au thème montrant que les femmes elles-mêmes sont des penseurs différents, complexes, nuancés et critiques.

Pour la première fois, l’événement s’est tenu sous la direction de la première femme gouverneur de l’État de New York, la gouverneure Kathy Hochul. La conversation a porté sur les rôles des femmes au sein de l’OCFS – des décideurs aux spécialistes du soutien à la jeunesse, des avocats aux comptables, des enquêteurs aux chercheurs. Les femmes de l’OCFS montrent qu’il n’y a pas de limites au type de travail que les femmes peuvent faire et à la grande influence qu’elles peuvent avoir.

Ce qui a commencé comme une célébration locale en 1978 sous le nom de « Semaine de l’histoire des femmes » a été reconnu à l’échelle nationale en 1980 et élargi chaque année. Le 8 mars était la Journée internationale de la femme.

Safe Shelter Pilot identifie des logements immédiatement disponibles pour les survivants de violence familiale et les jeunes fugueurs et sans-abri

OCFS s’est associé à Caravan Studios pour lancer le Safe Shelter Collaborative dans l’État de New York, composé de fournisseurs certifiés de services de lutte contre la violence domestique (DV) en résidence et de programmes pour les jeunes fugueurs et sans-abri (RHY). Les membres collaboratifs auront accès à une application gratuite qui répond à un besoin critique d’identification rapide d’un abri sûr immédiatement disponible et approprié dans l’État.

Cette initiative pilote, qui commence avec des comtés en dehors de la ville de New York, devrait être lancée à l’été 2022. Les organismes ou les programmes à la recherche d’un lit dans un refuge DV ou RHY utiliseront l’application mobile pour répondre à quelques questions démographiques afin que les programmes les mieux adaptés puissent être trouvés pour le client. Les questions ne comprennent aucune information d’identification, de sorte que l’identité du client reste confidentielle. L’application envoie la demande aux programmes participants appropriés dans une région sélectionnée, qui peuvent répondre s’ils ont un lit disponible.

« Le Safe Shelter Collaborative offre une occasion fantastique de tirer parti d’une technologie gratuite et facile à utiliser pour soutenir la programmation réactive des abris à New York. Nous sommes impatients de nous associer à nos fournisseurs pour rationaliser les processus de référence et accorder plus de temps pour la prestation de services. »

Le Safe Shelter Collaborative aidera à accélérer le processus de recherche d’un abri approprié en réduisant le besoin de multiples appels téléphoniques et / ou courriels ou la répétition du partage de l’histoire et de l’information d’une personne.

Les agences qui servent les survivants de DV ou RHY dans le reste de l’État (ROS) ont commencé à assister à des démonstrations de l’application. Les organismes et programmes intéressés seront ensuite invités à postuler pour participer. Tout au long de l’initiative, de la formation et de l’assistance technique seront fournies et des commentaires seront sollicités pour s’assurer que l’application répond aux besoins des organismes.

La Division de la justice pour mineurs et des possibilités pour les jeunes frappe les pentes

Le programme d’aventure de ski de Buffalo CMSO a organisé deux sorties en février à la station de ski Holiday Valley à Ellicottville, New York. Accessible aux jeunes placés par l’OCFS et les organismes bénévoles qui excellent dans leur programmation, les jeunes sélectionnés acceptent de terminer le programme de ski et de dévaler les pistes.

Le programme vise à faire en sorte que les jeunes s’engagent dans un environnement qui sort de leur zone de confort normale, endurent les éléments tout en acquérant une nouvelle compétence du début à la fin et surmontent la peur d’essayer quelque chose de nouveau.

Cette leçon de vie donne aux jeunes l’occasion de quitter leur ville et/ou leur environnement habituel et d’acquérir de la confiance, des compétences verbales et sociales et, éventuellement, d’être exposés à des possibilités d’emploi. La participation permet également aux jeunes de communiquer et de s’engager avec des personnes de tous les horizons, tout en encourageant, espérons-le, une compréhension de la diversité et en développant les compétences et la conscience sociale, la patience, le courage et la confiance tout en profitant du temps passé dans la nature.

Un stagiaire VISTA voit un cheminement de carrière

Serena Blackburn a parcouru un long chemin – au sens propre comme au sens figuré – depuis sa ville natale de Nunda dans le comté de Livingston (pop. 3 064) à OCFS à Albany (262 miles de là).

« La zone plus urbaine a été un attrait pour moi », a déclaré Blackburn en rejoignant l’OCFS et la Commission de l’État de New York pour les aveugles (BFC). « Je ne peux évidemment pas conduire, alors être dans une région où il y a des transports en commun et où il y a de la marche était une de mes priorités quand il s’agissait de regarder où je pouvais travailler. J’ai grandi dans une région super rurale... les choses sont vraiment très éloignées; il n’y a pas vraiment de trottoirs ou de routes pavées.

Blackburn, qui est légalement aveugle, travaille au ministère de l’Intérieur de la BFC en tant que stagiaire dans le cadre du programme AmeriCorps Volunteers in Service to America (VISTA) de la Commission de l’État de New York sur le service communautaire national, qui est un programme à l’échelle de l’État et de 10 agences.

VISTA est un programme unique en son genre parrainé par une commission des services de l’État, et il s’efforce de concentrer l’attention sur les parties prenantes constitutives de chaque agence qui ont été touchées négativement par COVID-19.

« L’environnement est agréable et je peux naviguer », a déclaré Blackburn, qui a reçu un diagnostic de rétinite pigmentaire à l’âge de 9 ans et a déclaré qu’il y avait des antécédents familiaux de cécité héréditaire et de perte de vision.

« Je suis heureuse d’être ici non seulement parce que l’environnement est bien adapté à mes besoins, mais aussi parce que j’ai un baccalauréat en sociologie et que je fais de la recherche et de l’analyse », a-t-elle déclaré. « Travailler dans un domaine qui correspond bien à mon expertise et à mon diplôme est certainement quelque chose que je ne tiens pas pour acquis. »

Actuellement, Blackburn travaille sur plusieurs projets, y compris « la liste de tous les districts et comtés de l’État de New York avec un ensemble de ressources pour les personnes aveugles et malvoyantes », a-t-elle décrit. Elle fait également des recherches sur les services à court et à long terme pour résoudre des crises comme la nourriture, le logement, le transport médical et l’entrée et le maintien de l’emploi.

« L’idée est de rendre la liste facile à naviguer et à mettre à jour avec des sections supplémentaires », a-t-elle déclaré. Elle fait également des tests avec le nouveau programme de formation paraprofessionnelle pour aider les New-Yorkais aveugles à acquérir de nouvelles compétences de vie. Le programme d’orientation et de mobilité de la BFC vise à améliorer la qualité de vie globale.

Dans ses temps libres, elle aime tricoter et crocheter – elle travaille actuellement sur un projet d’écharpe – et elle aime lire des non-fictions. Son stage se poursuit jusqu’à la mi-juillet. Après cela, elle aimerait poursuivre des études supérieures avec un objectif de carrière de faire de la recherche et d’influencer les politiques publiques.

« Tout le monde a été vraiment agréable, bon à connaître, bon à travailler avec », a-t-elle déclaré.

Célébrer le patrimoine et la culture pour le Mois du patrimoine arabo-américain

Avril est le Mois national du patrimoine arabo-américain (NAAHM), un moment pour reconnaître, célébrer et élever les nombreuses réalisations et contributions des Arabes américains.

Carrelage arabo-américain
Un exemple de carrelage arabo-américain au Arab American National Museum dans le Michigan.

La poussée pour naAHM aux États-Unis a commencé en 2017. Cependant, ce n’est qu’en 2021 que le président Biden a reconnu le mois avec le département d’État américain et le département de la Sécurité intérieure. Le président Biden a écrit : « La diversité est l’une de nos plus grandes forces, et il est essentiel que nous continuions à célébrer, promouvoir et éduquer les autres sur la myriade de façons dont le peuple arabe a fait progresser la civilisation humaine et contribué au bien-être de notre nation. »

Selon l’Arab American Institute, environ 3,7 millions d’Arabes vivent aux États-Unis. Les Arabes américains sont des contributeurs majeurs dans les sphères culturelles, politiques et économiques à travers le pays et peuvent retracer leur ascendance dans 22 pays s’étendant de l’Afrique du Nord au golfe Persique. Bien que les Arabes soient ethniquement, religieusement et politiquement divers, ils descendent d’un héritage linguistique et culturel commun. En outre, une étude menée en 2016 par le Pew Research Center a révélé que l’arabe est la langue à la croissance la plus rapide aux États-Unis. La culture arabo-américaine englobe également diverses langues, coutumes et traditions.

« Les Américains d’origine arabe font partie intégrante de notre pays et méritent d’être reconnus pour tout ce qu’ils ont accompli », a déclaré Angelica Kang, responsable du Bureau de la diversité, de l’équité, de l’inclusion et de l’accessibilité de l’OCFS. « La diversité de la culture arabe aux États-Unis est souvent mal comprise, généralisée ou stéréotypée et de nombreux Arabes américains ont été victimes de discrimination, d’hostilité, de racisme et de sectarisme. Apprécier, comprendre et donner une voix à l’héritage arabo-américain aide à créer un espace où les Américains arabes peuvent se sentir en sécurité, accueillis et inclus.

Vous trouverez ci-dessous des ressources supplémentaires sur la communauté arabo-américaine et l’AAHM :

Journée mondiale de l’autisme : Célébrez les réalisations des personnes sur le spectre

Le 2 avril était la 15e célébration mondiale annuelle de la Journée mondiale de l’autisme (WAD), conçue pour accroître la compréhension et l’acceptation des personnes autistes, favorisant ainsi un soutien mondial. Fondée en 2007, WAD sensibilise aux expériences et aux défis des personnes atteintes de troubles du spectre autistique (TSA). Les TSA sont des troubles neurodéveloppementaux qui touchent des personnes partout dans le monde, indépendamment de leur race, de leur sexe, de leur origine ethnique ou de leur classe sociale. Selon une étude réalisée par le CDC en 2018, on estime qu’environ un enfant sur 44 est atteint de TSA. WAD célèbre les réalisations, les contributions et l’individualité des personnes atteintes d’autisme. Les personnes atteintes de TSA ont un large éventail de capacités.

Bien que les TSA puissent rendre les pratiques standard d’apprentissage, de communication et de socialisation difficiles, des environnements et des approches d’apprentissage alternatifs peuvent aider les personnes atteintes de TSA à s’épanouir.

« Reconnaître et apprécier la capacité des personnes atteintes de TSA est essentiel pour s’assurer que nous établissons des environnements inclusifs et conscients autour de nous », a déclaré Angelica Kang, agente de la diversité, de l’équité, de l’inclusion et de l’accessibilité de l’OCFS. « Les TSA affectent tout le monde différemment et toutes les différences de capacité sont tout aussi importantes et méritent d’être célébrées. »

Ceux qui sont sur le spectre peuvent afficher différents types de comportement qui peuvent les ouvrir à l’intimidation, au harcèlement et au ridicule, ce qui peut affecter leur développement identitaire et leur acceptation de soi. Une vision positive de son identité est cruciale pour établir une volonté d’apprendre, de grandir et d’établir des objectifs.

« La Journée mondiale de l’autisme est un rappel important que nous devons traiter les personnes autistes avec gentillesse, respect et compréhension », a déclaré Kang. « Tout le monde mérite de se sentir inclus et d’avoir l’occasion de s’épanouir. »

Ressources supplémentaires sur WAD :

Informations post-adoption disponibles en 11 langues

Le gouverneur Hochul a promulgué une loi le 9 décembre 2021, OCFS pour fournir des informations sur les services post-adoption dans les principales langues non anglaises les plus courantes parlées dans l’État de New York, sur la base des données du recensement.

OCFS a traduit des informations sur la page Web couvrant l’aide post-adoption pour les familles, les informations sur les subventions à l’adoption, les paiements électroniques et les avantages fiscaux en arabe, bengali, chinois, Français, créole haïtien, italien, coréen, polonais, russe, espagnol et yiddish. Cela comprend les formulaires d’autorisation de dépôt direct et de carte de débit de la subvention d’adoption, la foire aux questions et le calendrier des services de KeyBank.

Consultez ces liens, qui montrent la portée de la traduction :

Obtenez un service Internet à large bande à prix réduit !

La gouverneure Kathy Hochul a récemment annoncé un accès à large bande à prix réduit, qui prévoit des réductions allant jusqu'à 30 dollars par mois pour le service Internet pour les familles à faibles revenus. En moyenne, le haut débit coûte aux New-Yorkais plus de 60 dollars par mois.

Cette initiative multi-agences, dirigée par le département du service public de l'État de New York, encourage les New-Yorkais éligibles à s'inscrire au programme de connectivité abordable (ACP) du gouvernement fédéral. Le programme ACP permet aux ménages d'avoir accès à la large bande nécessaire pour le travail, l'école, les soins de santé et plus encore.

En plus de la remise, les ménages financièrement éligibles peuvent également bénéficier d'une remise unique pouvant aller jusqu'à 100 dollars pour l'achat d'un ordinateur portable, d'un ordinateur de bureau ou d'une tablette auprès des fournisseurs participants.

Pour plus d'informations et pour vous inscrire, visitez le site www.fcc.gov/acp.