Bulletin d'information de l'Agence OCFS

Passer au formulaire

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement dans la page. Vous pouvez accéder à :

Kathy Hochul, Gouverneur
Sheila J. Poole, Commissaire
Février 2022 — Vol. 7, n° 2
Traduire

Message du commissaire

Février est lancé. La proposition de budget exécutif du gouverneur est sortie, notre audience sur le budget de l’État est derrière nous et la flambée des infections à Omicron dans l’État de New York semble plafonner.

Février est également le Mois de l’histoire des Noirs, un moment pour éclairer la vie et les contributions historiques des Noirs américains et pour célébrer la culture noire. Ne manquez pas l’événement inspirant de cette année le 22 février, « Bringing the Dream to Realiseion: A Call to Action », au cours duquel nous serons appelés à utiliser nos ressources personnelles pour démanteler le racisme. Et gardez un œil sur l’intranet pendant les semaines précédant la célébration pour des questions-questionnaires sur le Mois de l’histoire des Noirs.

Nous sommes actuellement profondément engagés dans l’avancement de nouvelles politiques et initiatives décrites dans le discours sur l’état de l’État et la proposition de budget exécutif, ce qui renforce l’engagement du gouverneur à soutenir la mission principale de notre agence. Les initiatives de l’OCFS continuent de s’appuyer sur notre travail visant à promouvoir l’équité, l’équité et la justice pour les jeunes et les familles que nous servons. Nous sommes stimulés par les possibilités qui s’offrent à nous et impatients de mettre en œuvre ces propositions transformatrices, y compris celles axées sur les services de garde d’enfants, le bien-être de l’enfance, la justice pour mineurs et les populations à risque d’itinérance.

Je tiens à remercier tous ceux d’entre vous qui ont travaillé si fort pour développer les projets qui sont inclus dans la proposition de budget exécutif. La prévenance et la rigueur de ces propositions démontrent votre profond engagement envers notre mission commune de promouvoir le bien-être des enfants, des familles et des adultes vulnérables de New York.

J’ai hâte de faire passer ces propositions sur la ligne d’arrivée avec vous et de les voir se concrétiser au profit des New-Yorkais. Je sais que vous maintiendrez l’énergie positive et la motivation qui rendront tout cela possible et apporteront de la lumière à ceux que nous servons.

Sincèrement,
Sheila J. Poole
Commissaire

Articles

Le budget exécutif du gouverneur Hochul comprend des initiatives de garde d’enfants et de bien-être de l’enfance

Gouverneure Kathy Hochul

L’OCFS est heureux d’annoncer que le premier budget exécutif de la gouverneure Kathy Hochul comprend des propositions qui sont chères à notre organisme.

Le bien-être de l’enfance et le financement des familles d’accueil, les soins de santé pour les jeunes sans-abri, les réformes de la justice pour mineurs, l’expansion des services de garde d’enfants et l’ajustement au coût de la vie pour divers programmes ne sont que quelques-unes de ces initiatives.

Bien que certains législateurs aient fortement insisté en faveur de services de garde universels, pour lesquels le budget n’incluait pas de financement, le plan comprend 1,4 milliard de dollars en subventions pour la garde d’enfants pour 400 000 familles, ce qui démontre l’engagement du gouverneur envers les enfants et les familles. OCFS est prêt à vous aider.

Marquez vos calendriers pour le 22/02/22 pour célébrer le Mois de l’histoire des Noirs

Stratège DEI Antionette Amos

Marquez votre calendrier pour l’événement d’une heure du Mois de l’histoire des Noirs de l’OCFS le 22 février 2022 à 11 heures.m.

Le Comité de l’histoire des Noirs du Bureau régional de Buffalo et le Bureau de la diversité, de l’équité et de l’inclusion de l’OCFS accueilleront la célébration, dont le thème est « Réaliser le rêve : un appel à l’action ».

La conférencière invitée Antionette Amos, M.A., est une ancienne chercheuse de l’OCFS qui est maintenant une stratège de la diversité, de l’équité, de l’inclusion et de l’appartenance, conférencière internationale, consultante et auteure. Elle est titulaire d’une maîtrise en politique sociale et publique, d’un certificat d’études supérieures en défense des enfants et des familles et d’un baccalauréat en justice pénale et sociologie de la déviance. Amos a plus de 30 ans d’expérience dans les services sociaux et humains et le gouvernement.

Amos explorera le chemin parcouru par l’Amérique pour réaliser le rêve du Dr Martin Luther King, Jr. et appellera les participants à l’action pour utiliser le pouvoir, les privilèges et la position qui leur sont accordés pour démanteler le racisme en Amérique.

La présentation présentera également les contributions des jeunes dans les installations de l’OCFS, y compris la poésie et l’art.

De plus, gardez un œil sur l’intranet pendant les semaines précédant l’événement pour des questions hebdomadaires sur le Mois de l’histoire des Noirs. Pendant la session, les participants peuvent vérifier leurs scores avec un jeu interactif pour tester leurs connaissances.

L’OCFS accueille willow Baer, nouvelle avocate générale et sous-commissaire

Willow Baer, avocate générale et sous-commissaire

Willow Baer est un lève-tôt, et nous voulons dire tôt. Essayez 4h30 .m.

Le nouvel avocat général et sous-commissaire de l’OCFS a l’habitude de faire avancer les choses. Au cours de ses six années précédentes au Bureau de l’État de New York pour les personnes ayant une déficience intellectuelle, elle a gravi les échelons, commençant comme avocate associée et terminant comme avocate générale et sous-commissaire.

« La mission de l’OCFS est un sujet sur lequel je suis très heureux de revenir », a déclaré Baer, qui possède une vaste expérience professionnelle des services à la personne, remontant à la faculté de droit. « C’est là que je voulais venir. Les initiatives sur lesquelles l’OCFS travaille m’ont toujours semblé proches et chères à mon cœur. »

Baer apporte une vaste expérience des services à la personne dans les gouvernements des comtés et des États. Avant de rejoindre le service de l’État, elle a été procureure adjointe du comté de Columbia pour le département des services sociaux du comté de Columbia et avocate générale associée au New York State Justice Center for the Protection of People with Special Needs. Plus récemment, elle a occupé le poste d’avocate adjointe par intérim du gouverneur pour le portefeuille des services sociaux et de l’hygiène mentale, où elle a supervisé le travail de six organismes d’État, dont l’OCFS.

Chez OCFS, Baer supervise près de 90 avocats et personnel de soutien professionnel au sein de la Division des affaires juridiques pour fournir un soutien juridique à l’échelle de l’agence. Elle travaille en étroite collaboration avec la direction de l’agence pour créer et mettre en œuvre des initiatives réglementaires, législatives et politiques, conformément aux lois étatiques et fédérales et aux priorités du gouverneur. Elle assure également la liaison de l’OCFS avec le bureau du procureur général et le bureau du conseiller juridique du gouverneur.

Le placement en famille d’accueil est l’un des domaines d’intérêt de Baer. Ayant grandi avec des parents qui ont été nourriciers, elle a également été elle-même une mère d’accueil certifiée à un moment donné. « Je suis ravie de revenir à mes racines », a-t-elle déclaré. « J’ai un profond intérêt pour les services sociaux et je suis ravie de faire progresser le travail de protection de l’enfance, de justice pour mineurs et de garde d’enfants pour l’État de New York. »

Dévouée aux initiatives des jeunes, Baer a fait du bénévolat pour Les Grands Frères Grandes Sœurs, a siégé au groupe de travail interagences sur les services à l’enfance de l’exécutif, a cofondé un théâtre pour les jeunes il y a des années dans sa ville et est membre élue du conseil d’éducation du district scolaire central de Bethléem. Elle fait aussi de la randonnée, aime lire et passer du temps avec ses jumeaux.

Bienvenue, Willow!

Les subventions du désert pour les services de garde d’enfants aident à mettre en œuvre de nouveaux créneaux de garde d’enfants dans les régions nécessitant des programmes supplémentaires

L’OCFS administrera 70 millions de dollars en subventions à de nouveaux programmes de garde d’enfants agréés, enregistrés ou autorisés dans des régions de l’État sans créneaux de garde d’enfants suffisants, connus sous le nom de déserts de garde d’enfants.

Les fonds font partie d’une initiative désertique de 100 millions de dollars en matière de garde d’enfants approuvée dans le budget adopté en 2021 et sont mis à disposition par le biais de l’American Rescue Plan Act. Les fournisseurs intéressés à ouvrir un nouveau programme de garde d’enfants peuvent soumettre une demande de subvention à partir de la mi-avril 2022 jusqu’au 19 mai 2022, avec des annonces de prix.

Quatre commissaires de l’État de New York se réunissent pour résoudre les principaux problèmes liés à l’impact de la pandémie sur les enfants, les familles, les écoles et les communautés

Au cours du récent atelier « Réunion intersystèmes des commissaires », les préoccupations les plus critiques concernant la réussite scolaire des enfants et des jeunes pendant la pandémie sont devenues claires : l’amélioration des résultats scolaires et des services de santé mentale abordables et de qualité.

La COVID a mis en évidence les besoins complexes de nos enfants et de nos familles et la reconnaissance du fait qu’aucun système n’est équipé pour fournir les services et le soutien complets dont ils ont besoin.

La commissaire de l’OCFS, Sheila J. Poole, a récemment été rejointe par trois autres dirigeants de l’État de New York – la Dre Betty Rosa du Département de l’éducation de l’État, la Dre Ann Sullivan du Bureau de la santé mentale de l’État et Rossana Rosado de la Division des services de justice pénale de l’État – pour rencontrer les intervenants communautaires afin de discuter d’une enquête sur l’impact de la pandémie sur les enfants, les familles et les enfants. écoles et communautés et remue-méninges sur des solutions.

« Nous avons eu des conversations très provocatrices sur ce que nous ne pouvons pas faire à cause du financement ou de la réglementation », a déclaré le commissaire Poole. « Ce ne sont pas des questions nouvelles. Je mets notre équipe au défi, puisque nous sommes dans ce partenariat, d’être moins bureaucratique. Demandons-nous : « Est-ce que cela parle de la mission de notre agence ? Parlons-nous aux communautés que nous essayons de servir? »

Les commissaires ont discuté de la nécessité d’établir des directives en matière de santé mentale au niveau local, de la nécessité de flexibilité dans le financement fédéral et des États, des défis en matière de dotation, de l’abandon du travail en silos, de la réduction des formalités administratives et de la collaboration.

Au cours de la deuxième moitié de la réunion, les participants qui ont répondu au sondage se sont divisés en groupes de discussion animés, regroupés par comté pour démarrer, établir et / ou renforcer les relations et la communauté pour soutenir leurs enfants et leurs familles locaux.

Obtenez un service Internet à large bande à prix réduit !

La gouverneure Kathy Hochul a récemment annoncé un accès à large bande à prix réduit, qui prévoit des réductions allant jusqu'à 30 dollars par mois pour le service Internet pour les familles à faibles revenus. En moyenne, le haut débit coûte aux New-Yorkais plus de 60 dollars par mois.

Cette initiative multi-agences, dirigée par le département du service public de l'État de New York, encourage les New-Yorkais éligibles à s'inscrire au programme de connectivité abordable (ACP) du gouvernement fédéral. Le programme ACP permet aux ménages d'avoir accès à la large bande nécessaire pour le travail, l'école, les soins de santé et plus encore.

En plus de la remise, les ménages financièrement éligibles peuvent également bénéficier d'une remise unique pouvant aller jusqu'à 100 dollars pour l'achat d'un ordinateur portable, d'un ordinateur de bureau ou d'une tablette auprès des fournisseurs participants.

Pour plus d'informations et pour vous inscrire, visitez le site www.fcc.gov/acp.

Parlez-en : Mois de la sensibilisation à la violence dans les fréquentations chez les adolescents

Mois de la sensibilisation à la violence dans les fréquentations chez les adolescents - #ICanDoSomethingNY

Février est le Mois de la sensibilisation à la violence dans les fréquentations chez les adolescents. Plus courante que vous ne le pensez, la violence dans les fréquentations est répandue chez les adolescents et les jeunes adultes.

Le thème de cette année est « Parlez-en », un appel à l’action aux jeunes et à leurs partisans pour qu’ils aient des conversations significatives sur les relations saines et évitent les relations malsaines ou abusives.

Selon Love is Respect, un groupe du Texas qui fait partie de la National Domestic Violence Hotline, un adolescent sur trois aux États-Unis subira des abus physiques, sexuels ou émotionnels de la part d’une personne avec laquelle il est en couple avant de devenir adulte. Près de la moitié (43%) des femmes d’université déclarent avoir eu des comportements de fréquentation violents ou abusifs.

OCFS partagera des messages sur ses médias sociaux ce mois-ci – Twitter, Facebook, Instagram et LinkedIn – avec le hashtag #TDVAM2022, et nous vous encourageons à avoir des conversations avec vos proches pour aider à mettre fin à la violence dans les fréquentations avant qu’elle ne commence.

Février marque le Mois de la sensibilisation à la basse vision

C’est le Mois de la sensibilisation à la basse vision, qui permet de mieux comprendre quand, même avec des lentilles correctrices ou une intervention chirurgicale, les gens ont de la difficulté à voir. Les activités quotidiennes – lire le courrier, faire les courses, cuisiner et écrire – sont difficiles.

La plupart des personnes malvoyantes ont 65 ans ou plus, et les principales causes de perte de vision pour ce groupe sont la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la rétinopathie diabétique, la cataracte et le glaucome. Pour les personnes plus jeunes, il s’agit le plus souvent de maladies oculaires héréditaires ou de traumatismes.

« Les services de basse vision de la Commission pour les aveugles améliorent vraiment la qualité de vie d’une personne », a déclaré Julie Hovey, commissaire associée de la Commission de l’État de New York pour les aveugles (NYSCB). « Notre objectif est d’aider les gens à participer le plus pleinement possible aux activités quotidiennes. »

La plupart des personnes desservies par NYSCB ont un certain degré de vision résiduelle, et la commission travaille en étroite collaboration avec des spécialistes certifiés de la basse vision ou des optométristes pour aider les individus à participer pleinement aux activités quotidiennes. Les services de basse vision peuvent changer la vie, et ils le sont souvent. Être capable de lire le courrier, de continuer à travailler ou de s’occuper de vos enfants est quelque chose que de nombreux participants au NYSCB pensaient ne plus jamais pouvoir faire.

Traiter une déficience visuelle peut être aussi simple que de fournir des documents en gros caractères ou d’ajuster l’éclairage. Les appareils malvoyants tels que les verres correcteurs spécialisés, les lentilles filtrant la lumière intérieures et extérieures, les loupes et les loupes vidéo électroniques portables et pleine grandeur peuvent grandement améliorer la qualité de vie. Pour plus d’informations sur les services dans l’État de New York, veuillez visiter ocfs.ny.gov/programs/nyscb.

Perspectives d’avril : Mois de la prévention de la maltraitance des enfants

Un rappel du comité de prévention de la maltraitance des enfants de l’OCFS pour marquer vos calendriers d’avril pour

  • 1er avril : Journée nationale du port du bleu pour le mois de la prévention des abus envers les enfants
  • 12 avril : 12 h à 13 h.m., Événement du Mois de la prévention de la maltraitance des enfants de l’OCFS et Journée du port bleu de l’OCFS

L’événement du 12 avril mettra en vedette un discours liminaire du Dr Isaiah Pickens, psychologue clinicien agréé et PDG et fondateur d’iOpening Enterprises. Il nous mettra au défi de « Transformer le système : aller au-delà des traumatismes et vers la résilience, le rétablissement et la santé ». Plus de détails à venir.