Bulletin d'information de l'Agence OCFS

Passer au formulaire

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement dans la page. Vous pouvez accéder à :

Kathy Hochul, Gouverneur
Sheila J. Poole, Commissaire
Janvier 2022 — Vol. 7, n° 1
Traduire

Message du commissaire

Bonne année à tous !

Commençons tous 2022 avec la détermination de faire notre part de manière individuelle et collective pour faire de cet État et de cette nation un meilleur endroit – et nous pouvons commencer ici même avec notre travail à l’OCFS.

Une occasion se présente le 17 janvier - la Journée Martin Luther King Jr. et la Journée nationale du service. C’est un « jour après » où nous ne nous présentons pas au bureau, mais où nous avons l’occasion de participer à une activité qui nous rapproche de la vision du Dr King. Le thème de cette année est « Opportunité et promesse ».

Les questions abordées par le Dr King il y a des décennies ressemblent de façon obsédante à ce que nous voyons aujourd’hui. Nous devons trouver en nous le courage de mettre fin à la violence, l’ouverture pour acquérir la compréhension et la détermination de trouver une solution pacifique aux différends. À la mémoire du Dr King, travaillons ensemble pour bâtir un monde plus juste pour tous les enfants et toutes les familles de l’État de New York et au-delà. Répondons à son appel à l’action par nos paroles et nos actes de bonté, de respect mutuel et de compréhension.

À la fin de décembre, l’OCFS a accueilli une nouvelle responsable de la diversité, de l’équité et de l’inclusion (DEI), Angelica Kang, pour nous aider dans ce travail très important. Angelica organise et supervise un large éventail d’initiatives visant à renforcer et à soutenir un milieu de travail diversifié, équitable et inclusif et à favoriser une compréhension approfondie des concepts et des stratégies pertinents de la DEI. Nous sommes reconnaissants de l’avoir dans notre équipe.

Ce mois-ci, nous soulignons également notre travail en matière de prévention de la traite des personnes et de prestation de services aux victimes. Pendant le Mois national de la prévention de l’esclavage et de la traite des personnes, nous sensibilisons le public aux soutiens disponibles pour aider les survivants à se rétablir et à s’épanouir. Joignez-vous à nous pour porter du bleu le 11 janvier pour montrer votre soutien et encourager le public à sensibiliser le public à la traite.

Nous sommes en train de définir nos objectifs, nos priorités et nos projets pour l’année à venir, et je ressens une vigueur et un dynamisme renouvelés autour de nous alors que nous nous concentrons sur de nombreuses priorités qui nous attendent. Je suis fier de travailler avec un personnel aussi dévoué et talentueux alors qu’ensemble, nous nous efforçons de promouvoir la sécurité et le bien-être de nos compatriotes new-yorkais. Je vous souhaite, à vous et à votre famille, une merveilleuse nouvelle année pleine de santé, de bonheur, de succès, d’épanouissement, de paix et de joie.

Sincèrement,
Sheila J. Poole
Commissaire

Articles

Réunion intersystème des commissaires : L’impact de la pandémie sur les enfants, les familles, les écoles et les communautés

La commissaire de l’OCFS, Sheila J. Poole, et les commissaires du Département de l’éducation de l’État, du Bureau de la santé mentale et de la Division des services de justice pénale organiseront un événement virtuel inter-systèmes le 7 janvier pour discerner l’impact de la COVID sur les enfants, les familles et les communautés vulnérables aux niveaux national et local et chercher des occasions de collaborer à des solutions.

Avant la réunion, les organismes solliciteront les commentaires de leurs intervenants sur les problèmes les plus critiques qui touchent leur région et qui entravent la réussite scolaire des enfants et des jeunes plus âgés.

Les commissaires répondront aux questions cruciales soulevées dans l’enquête et discuteront des efforts de collaboration au niveau de l’État pour faire face aux crises auxquelles sont confrontés nos enfants, nos familles et nos communautés.

Au cours de la deuxième partie de la réunion, les partenaires locaux participeront à des séances en petits groupes pour partager des idées et des stratégies visant à tirer parti des ressources et à améliorer la collaboration entre les organismes afin de favoriser la réussite éducative des enfants et des jeunes de New York.

Les subventions de stabilisation pour la garde d’enfants sont un succès exceptionnel

L’OCFS a accordé 900 millions de dollars en subventions de stabilisation des services de garde d’enfants à des programmes de garde d’enfants à l’échelle de l’État. Les subventions font partie d’un ensemble d’investissements de 2,3 milliards de dollars dans l’industrie des services de garde d’enfants de l’État de New York financés par la loi fédérale American Rescue Plan Act et la coronavirus Response and Relief Supplemental Appropriations Act.

L’OCFS a traité les demandes de 15 000 fournisseurs de services de garde admissibles pendant seulement quatre mois, d’août à novembre.

« Merci à tout le personnel de l’OCFS qui a contribué à faire en sorte que les fournisseurs de services de garde aient accès à la subvention de stabilisation », a déclaré Nora Yates, commissaire adjointe de la Division des services de garde d’enfants (DCCS). « Tous les bureaux régionaux sont allés au-delà de la collaboration avec les programmes pour répondre à leurs questions et préoccupations, le bureau régional de Long Island obtenant le titre de gagnant de la « Gestion de la stabilisation » ! Dans l’ensemble, 95 % de tous les fournisseurs admissibles reçoivent un prix, ce qui fournit un soutien essentiel à nos programmes, à nos fournisseurs et à leur personnel.

« Le DCCS n’a jamais administré un programme de subventions aussi important en si peu de temps, et je suis reconnaissant des efforts de tous et de nos partenaires intervenants pour toute leur énergie et leur sensibilisation. »

Les fonds couvraient les coûts du personnel, du loyer ou de l’hypothèque, des services publics, de l’entretien ou de l’amélioration des installations, de l’équipement de protection individuelle, des fournitures nécessaires pour répondre à la COVID-19, des biens et services nécessaires pour maintenir ou reprendre les services de garde d’enfants, des soutiens en santé mentale pour les enfants et les employés, de la formation en santé et sécurité pour le personnel, et plus encore.

Les fournisseurs de tout l’État ont été ravis de la facilité avec laquelle ils ont demandé et reçu les subventions. Félicitations au personnel de l’OCFS pour cette grande réalisation!

Angelica Kang nommée nouvelle responsable de la diversité, de l’équité et de l’inclusion

Angelica Kang, nouvelle responsable de la diversité, de l’équité et de l’inclusion à l’OCFS

OCFS a une nouvelle responsable de la diversité, de l’équité et de l’inclusion (DEI) – Angelica Kang, qui arrive au ministère de l’Intérieur de l’autre côté de la rivière Hudson où elle a servi la ville d’Albany en tant qu’avocate adjointe de la société et, plus récemment, en tant que directrice de la diversité, conseillant la haute direction sur la création et le maintien d’un milieu de travail inclusif.

« C’est vraiment un travail difficile », a déclaré Angelica. « J’ai été heureux de voir que tout au long du processus d’entrevue de l’OCFS, l’équipe de direction semblait profondément investie dans DEI. »

Avant l’hôtel de ville d’Albany, elle a mis son diplôme en droit de Fordham au travail avec la Division de la sécurité intérieure et des services d’urgence, où elle a répondu à des questions juridiques et législatives sur la meilleure façon dont les agences peuvent communiquer en cas d’urgence.

« J’ai vraiment hâte de passer à cette prochaine étape et d’utiliser ma capacité à écouter et à construire à partir de là », a déclaré Angelica. « Je ne crois pas aux politiques de DEI « taille unique ». Tant de choses dépendent de l’expérience individuelle de chaque personne. »

Dans son nouveau rôle d’agente de la DEI de l’agence, Angelica organise et supervise un large éventail d’initiatives à l’OCFS pour renforcer et soutenir un milieu de travail diversifié, équitable et inclusif. Elle dirige les efforts visant à recruter et à retenir une main-d’œuvre diversifiée et à créer des programmes visant à favoriser une compréhension approfondie des concepts et des stratégies pertinents de la DEI, y compris une sensibilisation accrue aux préjugés implicites et aux inégalités structurelles qui ont une incidence sur le travail de l’organisme. En plus de diriger le bureau de la DEI, Angelica dirige également le travail des sous-comités de la DEI de l’agence et élabore des buts, des objectifs et des résultats mesurables à l’appui des initiatives de la DEI à l’échelle de l’agence.

Lorsqu’elle n’est pas au bureau, Angelica aime le plein air. Originaire du New Jersey, elle aime le nord de l’État de New York et ses passe-temps incluent l’escalade, la fabrication de vitraux et l’arrangement de fleurs. En tant qu’enfant d’immigrés – ses parents sont originaires de Taïwan – elle sait depuis longtemps que le monde est plus grand qu’elle.)

Grandir en regardant ses parents accomplis être victimes de discrimination simplement à cause de leur apparence et de leurs accents l’a également conduite à la fonction publique.

« Je me sens très encline à avoir un impact », a déclaré Angelica. « Nous devons faire les choses d’une nouvelle façon, y compris entendre des voix et des points de vue historiquement sous-représentés. Tout le monde devrait être entendu, valorisé et intégré à nos programmes pour développer OCFS comme l’exemple brillant de DEI en milieu de travail. Et je veux que les gens soient eux-mêmes. »

La gouverneure Hochul prononcera son premier discours sur l’état de l’État le 5 janvier

L’OCFS écoutera attentivement la gouverneure Kathy Hochul prononcer son premier discours sur l’état de l’État le mercredi 5 janvier.

Le gouverneur Hochul est le 57e gouverneur de New York et la première femme à occuper le poste de chef de l’exécutif. Elle a été une ardente défenseure des initiatives mises de l’avant par l’OCFS pendant son mandat dans la fonction publique, y compris l’accès aux services de garde d’enfants, la lutte contre la pauvreté des enfants, la prévention de la violence familiale et le respect des droits des femmes et des personnes LGBTQ +.

« Au cours des quatre derniers mois, nous avons pris des mesures majeures pour relever les défis auxquels sont confrontés les New-Yorkais, de l’augmentation de notre taux de vaccination à l’échelle de l’État à l’aide aux locataires et aux propriétaires en difficulté - mais il reste encore du travail à faire », a déclaré le gouverneur Hochul lors de l’annonce de la date de l’événement le mois dernier.

Restez à l’écoute pour un résumé de l’état de l’État et des priorités de l’OCFS pour 2022.

Le groupe de travail sur la disponibilité des services de garde d’enfants à l’échelle de l’État est réinventé

Le groupe de travail explorera les services de garde universels et évaluera l’impact de la COVID-19 sur l’industrie des services de garde d’enfants

Le groupe de travail sur la disponibilité des services de garde d’enfants réinventé de l’État se concentrera sur et évaluera l’impact de la COVID-19 sur l’industrie des services de garde d’enfants. Le groupe de travail élargit sa mission pour fournir également des recommandations sur la résolution des problèmes de main-d’œuvre en matière de garde d’enfants et conseillera l’État sur la mise en œuvre de services de garde universels en utilisant les fonds étatiques et fédéraux existants.

Le partenariat entre l’Assemblée législative, le bureau du gouverneur et le groupe de travail continuera de faire de l’État de New York un chef de file visionnaire en matière de politiques et de pratiques en matière de garde d’enfants.

« La garde des enfants est souvent présentée comme un 'problème de femmes' », a déclaré le gouverneur Hochul. « En réalité, il s’agit d’un problème économique qui touche les travailleurs, les familles et les entreprises partout au pays. New York investit massivement dans les services de garde d’enfants, et réinventer le travail du Groupe de travail sur la disponibilité des services de garde d’enfants est une autre étape d’une série d’initiatives audacieuses que je mène pour développer une industrie de la garde d’enfants de classe mondiale qui sert toutes les familles de travailleurs qui en ont besoin.

Le Groupe de travail sur la disponibilité des services de garde d’enfants

  • examiner comment les services de garde d’enfants ont été touchés par la mise en œuvre de politiques appuyées par les plans de relance fédéraux;
  • rendre compte de la mise en œuvre de toute recommandation découlant du rapport antérieur du groupe de travail et
  • se concentrer sur
    • examiner l’impact de la pandémie sur les services de garde d’enfants,
    • conseiller l’État dans l’élaboration d’un plan universel de garde d’enfants et
    • recommander des solutions et des partenariats pour améliorer les problèmes de main-d’œuvre en matière de garde d’enfants ou d’autres problèmes liés aux services de garde.

Coprésidé par la commissaire Poole et la commissaire du DOL Roberta Reardon, le groupe de travail est composé de représentants de la communauté des fournisseurs de services de garde, de la communauté de défense des droits, du milieu des affaires, de plusieurs organismes d’État, des ministères locaux des services sociaux et des syndicats qui représentent les fournisseurs de services de garde d’enfants.

L’EPA accorde à l’OCFS 1,96 million de dollars pour tester le plomb dans l’eau potable dans les établissements de garde d’enfants

OCFS a reçu une subvention de 1,96 million de dollars de l’Environmental Protection Agency (EPA) des États-Unis que nous avons utilisée pour établir notre programme gratuit d’analyse du plomb dans l’eau potable, qui identifie les sources de plomb dans l’eau potable dans les garderies. Les fournisseurs de services de garde peuvent présenter une demande au programme jusqu’au 1er septembre 2023.

« La santé, la sécurité et le développement de l’enfant sont les principales priorités des programmes de garde d’enfants que nous supervisons », a déclaré la commissaire de l’OCFS, Sheila J. Poole. « Le plomb cause de graves préjudices aux enfants, il incombe donc aux fournisseurs de services de garde de s’assurer qu’ils fournissent de l’eau potable salubre et propre. L’OCFS est très heureux de s’associer à eux dans le cadre de cette subvention de dépistage du plomb afin d’assurer la sécurité et la santé de tous les enfants pris en charge.

Il n’y a pas de niveau de plomb sûr connu, et les jeunes enfants sont les plus vulnérables à ce métal toxique, qui peut causer de graves problèmes physiques et comportementaux, y compris une déficience auditive, un QI plus faible, des dommages au système nerveux et une hyperactivité. L’OCFS accorde la priorité aux tests dans les établissements desservant les communautés à faible revenu, dont la recherche a démontré qu’ils sont constamment lésés en raison de l’accès disparate à des environnements sains. Les établissements qui offrent des services de garde aux enfants de six ans et moins seront prioritaires pour le financement.

Ce programme volontaire et gratuit utilise le manuel d’orientation 3Ts for Reducing Lead in Drinking Water in Schools and Child Care Facilities de l’EPA comme cadre pour le programme. OCFS s’est associé à un laboratoire pour fournir les tests dans les établissements de garde d’enfants admissibles agréés et enregistrés par l’État. L’OCFS aidera les fournisseurs à élaborer un plan pour répondre aux résultats élevés du niveau de plomb.

Dans le cadre du programme, l’OCFS offre une formation gratuite aux fournisseurs de services de garde sur les dangers du plomb dans l’eau potable et des ressources supplémentaires pour les fournisseurs et les familles. Les résultats des tests seront également communiqués à la communauté, aux familles et au public.

Célébration du Mois de la sensibilisation au braille

Avez-vous déjà été dans un ascenseur ou dans un bureau et remarqué de petites bosses surélevées à côté de panneaux imprimés et vous êtes-vous interrogé à leur sujet?

Janvier est le Mois de la sensibilisation au braille, choisi pour honorer l’anniversaire de son créateur, Louis Braille, qui a créé le système en 1821 pour les personnes incapables de lire les imprimés en raison d’une déficience visuelle importante. Depuis 1990, lorsque l’Americans with Disabilities Act a été adopté, des panneaux en braille sont obligatoires dans les espaces publics pour permettre à une personne aveugle ou malvoyante de lire les mêmes informations que les autres lisent dans les imprimés.

BRAILLE

braille

 

Le braille n’est pas une langue à part, mais un alphabet tactuel. De nombreuses langues ont un système braille, avec l’original dans le Français natif du braille. Il est écrit en « cellules » composées de six points en relief qui déterminent une lettre, un chiffre, une ponctuation ou un indicateur. L’espacement entre les mots est le même que dans l’impression.

Le braille existe sous deux formes, non contractuelle et contractée. Les vitesses de lecture sont plus rapides avec des contrats où les mots communs et les groupes de lettres ont des formes raccourcies. Apprendre à lire le braille prend du temps, tout comme la lecture de l’imprimé.

Le braille peut être écrit en gaufrant du papier, à l’aide d’une ardoise et d’un stylet, ou d’un perkins Braillewriter, une machine de style machine à écrire. La technologie informatique permet à une personne de gaufrer le braille plus rapidement.

Le braille est-il obsolète avec des livres audio et des scanners donnant accès à plus de documents écrits? Beaucoup disent qu’ils veulent être aussi indépendants que possible, et le braille leur permet d’accéder à leurs fichiers et documents personnels et de lire des livres sans avoir besoin d’un appareil ou d’une personne voyante pour les aider. C’est responsabilisant d’avoir des options.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le braille, son créateur, comment devenir instructeur ou des services pour les malvoyants, contactez votre bureau régional de la Commission de l’État de New York pour les aveugles.

New York protège les victimes de la traite des êtres humains

Janvier est le Mois national de la prévention de l’esclavage et de la traite des personnes. La Division du développement de la jeunesse et des partenariats pour la réussite (YDAPS) de l’OCFS suit une industrie sombre, travaillant à la fois pour mettre fin à la traite et prendre soin de ses survivants.

Certaines populations sont particulièrement vulnérables aux trafiquants, y compris les enfants qui ont des antécédents de violence physique, sexuelle ou psychologique, les jeunes qui luttent contre la toxicomanie ou les problèmes de santé mentale, et les jeunes fugueurs ou sans-abri. De plus, les jeunes LGBTQ+ qui n’ont pas été acceptés et soutenus à domicile peuvent être des proies faciles pour les trafiquants, selon Madeline Hehir, directrice du Bureau de la santé et du bien-être de l’OCFS.

Le gouverneur Hochul a récemment signé une loi pour soutenir les victimes de la traite des êtres humains. Les nouvelles lois exigent que les forces de l’ordre et les bureaux des procureurs de district sensibilisent les victimes aux services sociaux et juridiques et offrent d’établir des liens avec les fournisseurs appropriés.

New York a également promulgué la loi START (Survivors of Trafficking Attaining Relief Together) en novembre 2021 et renforce la protection des victimes de la traite en veillant à ce que les informations sur les survivants restent confidentielles.

Pour souligner le Mois national de la prévention de l’esclavage et de la traite des personnes, l’OCFS organise deux formations en janvier : une séance de formation des formateurs pour nos nouveaux coordonnateurs de la sphère de sécurité : NY et un examen des données de 2020 recueillies dans le cadre du programme. Si vous souhaitez en savoir plus sur la traite des personnes, veuillez visiter la chaîne d’information sur la traite des personnes sur la page YouTube de l’OCFS et également regarder nos publications sur les médias sociaux.

Le 11 janvier, nous vous invitons à vous joindre à la campagne nationale #WearBlueDay avec d’autres organisations et personnes à travers le pays portant un vêtement bleu pour sensibiliser le public à la traite des personnes.

Si vous soupçonnez qu’un adulte ou un enfant est victime, signalez-le au Centre national de ressources sur la traite des personnes au 888-373-7888 ou en envoyant un texto à 233733 et avisez les forces de l’ordre. Pour plus d’informations sur le trafic d’OCFS et les services connexes, voir https://ocfs.ny.gov/programs/human-trafficking/.

Le commissaire Poole fait une visite surprise au centre d’appels des services à la personne

La commissaire Sheila J. Poole a effectué une visite surprise aux Fêtes au Centre d’appels des services à la personne et a rencontré des gestionnaires ainsi que des représentants expérimentés et nouveaux du centre d’appels pour les remercier de leurs efforts au cours d’une année 2021 difficile. Le centre d’appels traite 7 000 appels par jour pour le compte de 10 agences de l’État de New York.

Kurtish Dharia discute avec le commissaire Poole lorsqu’elle s’est récemment rendue au centre d’appels.
Susan Dunn, Aprilis Pinney et Jenn Micieli rendent visite au commissaire Poole au centre d’appels.

L’OCFS nomme un nouveau coordonnateur régional du PAE

Recevez un soutien confidentiel en matière de bien-être pour le travail et la vie familiale

Myra DeLuke, nouvelle coordonnatrice régionale du Programme d’aide aux employés de l’OCFS

Saviez-vous que vous pouvez recevoir un soutien gratuit et confidentiel pour tout, du stress aux problèmes familiaux en passant par les questions d’assurance?

Le Programme d’aide aux employés (PAE) de l’OCFS aide les employés et leur famille à régler leurs problèmes professionnels, familiaux et personnels afin de promouvoir la santé et le bien-être au travail et à la maison. Et pendant cette période difficile tout au long de la pandémie, beaucoup d’entre nous souffrent d’anxiété et de dépression accrues et pourraient avoir besoin d’un soutien supplémentaire.

Myra DeLuke a récemment été nommée coordonnatrice régionale du Programme d’aide aux employés (PAE) pour le district de la capitale, aidant le personnel des bureaux de Rensselaer, des centres d’appels OCFS à Menands, du Centre de formation des services sociaux, du Bureau communautaire multiservices d’Albany et du Brookwood Secure Center for Youth.

Peu importe où vous vous présentez au travail, un coordonnateur régional du PAE est à votre disposition. Ils peuvent fournir des évaluations personnelles confidentielles et des références personnalisées à des ressources locales pour une assistance supplémentaire. Les coordonnateurs peuvent aider les employés à résoudre divers problèmes, notamment les suivants :

  • Problèmes familiaux
  • Maladies émotionnelles ou physiques
  • Stress
  • Problèmes liés à l’alcool et à d’autres drogues
  • Assistance à l’assurance maladie
  • Chagrin
  • Services de garde d’enfants, de soins aux aînés, de soutien juridique et financier
  • Programmes d’éducation en matière de santé au travail et de mieux-être des employés

Pour plus d’informations, visitez OCFS EAP (NYENET uniquement) et / ou contactez Myra si vous êtes dans la région de la capitale.

Mises à jour des installations

Le Highland Residential Center célèbre la Journée de l’espoir et le pardon des amis

Situé dans la vallée de l’Hudson, le Highland Residential Center a récemment célébré son événement annuel Sanctuary appelé « Hope Day » et a apprécié un repas inspiré de Thanksgiving appelé Friendsgiving.

Journée de l’espoir : SOI

Le modèle de sanctuaire favorise la sécurité et le rétablissement de l’adversité en créant activement une communauté informée des traumatismes. L’événement Sanctuary de cette année, appelé Hope Day, s’est concentré sur la composante SELF du modèle, qui représente la sécurité, les émotions, la perte et l’avenir. L’établissement a accueilli un conférencier invité pour un événement de deux jours qui comprenait une discussion ouverte et des stratégies d’engagement telles que des activités écrites et des partages individuels et de groupe sur SELF. Des unités individuelles ont été présentes afin que tous les jeunes puissent participer. Ils ont été appuyés par les membres de l’équipe de soutien de leur établissement, qui comprenait les aides à la division de la jeunesse assignées aux unités, des conseillers pour les jeunes, des cliniciens, des enseignants et l’administration des Highlands.

Célébration de friendsgiving

Les résidents des Highlands se sont également célébrés les uns les autres pendant que le cours d’arts culinaires du programme d’éducation préparait, cuisinait et servait une célébration Friendsgiving. Les élèves ont planifié le menu de cet événement spécial, qui comprenait des tacos de rue avec de nombreuses garnitures, du poulet au curry, du riz, des feuilles de chou vert, des frites français au fromage et un gâteau au fromage pour le dessert.

Les résidents de chaque unité ont assisté avec les membres de leur équipe de soutien à l’établissement. La célébration comprenait un arbre de gratitude où les gens écrivaient sur une feuille de papier ce pour quoi ils étaient reconnaissants dans leur vie et l’accrochaient à l’arbre.

Les résidents de Harriet Tubman apprennent à reconnaître la traite

Pour marquer le Mois de la prévention de la traite des personnes, les résidents du Harriet Tubman Residential Center à Auburn font preuve d’une créativité accrue. Ils travaillent avec le programme de prévention de la traite et de l’exploitation « Love146's Not a Number ».

« 'Not a Number' aide à prévenir et à sensibiliser les jeunes de tous les sexes et de toutes les communautés à la traite et à l’exploitation de personnes », a déclaré Troy Hopson, directeur de l’établissement. « Il fournit également aux jeunes de l’information et des compétences qui aident à leur inspirer des choix sécuritaires. »

Les jeunes femmes de Harriet Tubman écrivent des poèmes liés aux concepts et aux stratégies qu’elles apprennent au cours du programme, et ils seront exposés à l’établissement, puis sauvegardés et partagés avec de futurs groupes.

Les leçons « Love 146 » comprennent des conversations ouvertes, des activités engageantes et l’utilisation des médias pour sensibiliser le public, reconnaître les tactiques de recrutement de trafiquants et comprendre les vulnérabilités.