Nouvelles et notes sur le bien-être de l’enfance

Passer au formulaire

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement dans la page. Vous pouvez accéder à :

Kathy Hochul, Gouverneur
Sheila J. Poole, Commissaire
Mars 2021 — Vol. 5, n° 1
Traduire

Message du sous-commissaire

Message de la sous-commissaire Lisa Ghartey Ogundimu

Regarder en arrière, aller de l’avant : Faire progresser le bien-être de l’enfant et de la famille ensemble

Sans précédent – le mot est devenu aussi banal que les masques et les réunions virtuelles. Et pourtant, 2020 a été tout sauf banal.

Nous avons vécu un traumatisme collectif alors que la COVID-19 a bouleversé notre façon de vivre, de travailler et même d’honorer les êtres chers perdus. Il a également mis en évidence les inégalités sociétales que nous devons éradiquer de manière audacieuse et créative pour soutenir les enfants et les familles vulnérables dont les finances, le logement, les services de garde, la santé et l’emploi étaient précaires avant la pandémie.

Transformer en un système de bien-être de l’enfant et de la famille

En janvier, un mémorandum de l’Administration pour les enfants et les familles (ACF) a appelé tous les dirigeants à sortir de la COVID-19 transformés et à créer « des systèmes de prestation de services à la personne considérablement améliorés ». » La Division du bien-être de l’enfance et des services communautaires cherche à transformer notre système actuel en un système de bien-être de l’enfant et de la famille, en s’engageant dans de nouvelles stratégies, en renforçant les partenariats et en faisant la promotion de son programme de justice raciale et sociale, qui a de multiples priorités pour améliorer et renforcer considérablement la vie des enfants et des familles et met l’accent sur la prévention primaire et le soutien économique.

Les communautés connaissent le mieux leurs besoins

Nous nous efforçons d’instaurer un système qui implique les jeunes et les familles dans les politiques et les pratiques, renforce les partenariats entre les systèmes et reconnaît que les communautés connaissent leurs besoins et leurs forces. La maltraitance et la maltraitance des enfants doivent être traitées comme un problème de santé publique, en faisant participer l’ensemble de la communauté à la prévention et en veillant à ce que les parents bénéficient du soutien et des services dont ils ont besoin. Une étude récente a révélé que le renforcement de la sécurité économique pour les familles à faible revenu peut entraîner une réduction des taux de mauvais traitements signalés. C’est important parce que, comme nous le savons, la plupart des rapports faits au Registre central de la maltraitance et de la maltraitance des enfants (SCR) à l’échelle de l’État de New York ne concernent pas les abus physiques, émotionnels ou sexuels, mais la négligence. Nous savons également que la pauvreté infantile affecte de manière disproportionnée les enfants de couleur.

Identifier les supports concrets

En plus des soutiens économiques et des flexibilités du financement fédéral, des changements de pratique tels que les signes de sécurité et l’intervention d’évaluation de la famille (FAR) amélioreront considérablement l’engagement des familles. Les travailleurs seront mieux en mesure d’identifier les soutiens concrets – tels que le logement, le loyer, les services publics, la nourriture et les vêtements – dont les familles ont besoin pour assurer la sécurité et la santé des enfants. Grâce à l’enlèvement des aveugles et à un pare-feu Kin-First, nous pouvons réduire la représentation disproportionnée des minorités dans le bien-être de l’enfance et garder les enfants en sécurité à la maison. Les nouveaux modèles de formation des parents d’accueil empêcheront les jeunes plus âgés d’être pris en charge collectivement et les placeront dans des pensionnats d’accueil lorsque les parents ne peuvent pas être localisés. Ces pratiques s’alignent sur l’intention de la Loi sur les services de prévention axés sur la famille (FFPSA) et positionnent bien l’État de New York pour une mise en œuvre le 29 septembre 2021.

Ce sont des stratégies audacieuses et nécessaires pour changer le statu quo. Nous devons être ouverts au changement et grandir ensemble dans cette transformation.

Bref

Mars est le Mois de l’histoire des femmes

Articles

Célébrons les faits saillants du bien-être de l’enfance 2020

Malgré les nombreux défis de 2020, le CWCS et nos districts locaux, les partenaires bénévoles et étatiques ont maintenu le cap et franchi de nombreuses étapes dans notre travail vital. Voici quelques exemples.

Équité raciale/justice sociale

L’OCFS s’est lancé dans un solide programme d’équité raciale et de justice sociale pour

  • réduire les préjugés implicites dans l’ensemble du continuum du bien-être de l’enfance grâce à Blind Removal/Kin-First Firewall,
  • créer une « ligne d’assistance » pour les parents/fournisseurs de soins et les jeunes actuels ou anciens pris en charge qui cherchent de l’aide ou en situation de crise;
  • améliorer l’engagement des familles grâce à la réponse à l’évaluation de la famille (FAR) et aux signes de sécurité, et
  • interdire l’utilisation de dispositifs de retenue couchés dans tous les programmes autorisés par le bien-être de l’enfance (voir le prochain article sur l’état de l’État de l’État de 2021)
Centres d’appels

Tout en maintenant son soutien aux appels entrants les plus critiques, le centre d’appels des services à la personne OCFS a soutenu les efforts de réponse à la COVID-19 de l’État de New York en

  • planifier des milliers de rendez-vous pour des tests de diagnostic
  • la création de la ligne d’assistance téléphonique sur le soutien émotionnel du Bureau de la santé mentale de l’État de New York
  • faire plus de 100 000 appels à des bénévoles de la santé

Le Registre central des mauvais traitements et des mauvais traitements infligés aux enfants (SCR) à l’échelle de l’État a poursuivi son travail essentiel, fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 tout au long de la pandémie, travaillant sur place pour fournir des services de santé et de sécurité essentiels aux journalistes mandatés et au public pour la protection des enfants.

Placement familial
  • L’équipe de l’OCFS Interstate Compact on the Placement of Children a reçu la reconnaissance « Best of OCFS ».
  • Le programme « Mon sac » a été lancé en consultation avec le Conseil consultatif des jeunes afin de fournir aux enfants et aux jeunes retirés de leur foyer ou changeant de placement en famille d’accueil un sac de voyage adapté à leur âge. En conséquence, 4 291 sacs ont été distribués par les districts locaux et les partenaires dans tout l’État.
Protection de l'enfance
  • L’OCFS a lancé un conseil consultatif des parents et créé une équipe d’examen des décès d’enfants à l’échelle de l’État.
  • Le CWCS a organisé deux webinaires avec le Département de l’éducation de l’État de New York sur les défis éducatifs liés à la COVID-19, en mettant l’accent sur l’importance de la communication et de la collaboration entre les systèmes d’éducation et de protection de l’enfance pour assurer la sécurité des enfants et le soutien de leurs familles.
  • L’équipe a reçu une reconnaissance fédérale pour une vidéo We Are Child Welfare and We Are Essential qu’elle a créée pour célébrer les travailleurs du bien-être de l’enfance pendant la COVID-19.
  • L’OCFS a poursuivi les réunions mensuelles de l’équipe de mise en œuvre à l’échelle de l’État pour aider l’État de New York à mettre en œuvre la loi sur les services de prévention axés sur la famille.
Bureau des services aux adultes
  • Le Bureau des services aux adultes a organisé une version virtuelle de trois jours de l’Institut annuel de formation sur la violence envers les adultes (AATI) avec plus de 900 participants.

L’État de l’État comprend quatre initiatives de protection de l’enfance

L’État de New York a établi une longue expérience en matière d’initiatives de justice sociale, d’équité raciale et d’amélioration des résultats pour les enfants et les familles impliqués dans les systèmes de justice pour mineurs et de protection de l’enfance. La proposition de budget exécutif de cette année poursuit cette tendance avec quatre nouvelles initiatives introduites dans le discours sur l’état de l’État :

  • Éliminer l’utilisation de moyens de contention couchés dans tous les milieux de protection de l’enfance et de justice pour mineurs. Afin de promouvoir davantage la sécurité à l’échelle du système, l’OCFS interdit les contentions couchées (face cachée), compte tenu du risque de blessures et de décès. La sécurité et le bien-être des jeunes dont nous avons la charge sont nos principaux objectifs. Interdire l’utilisation d’une intervention physique avec les risques associés est de notre responsabilité.
  • Créer une procédure de « montée en puissance aveugle » pour déterminer si un enfant doit être placé dans des services de garde collective. Cela obligerait les décideurs à n’examiner que les faits pertinents, sans information susceptible de révéler la race ou les antécédents socioéconomiques de l’enfant. Cela nécessite l’examen d’une décision de placer un enfant dans un niveau de soins plus élevé en se fondant uniquement sur les faits afin d’éliminer la possibilité de biais implicite ayant une incidence sur le processus décisionnel.
  • Exiger une formation sur les préjugés implicites pour tout le personnel du bien-être de l’enfance Cette initiative à l’échelle de l’État aura des résultats positifs de grande portée et placera l’État de New York à l’avant-garde d’une stratégie nationale qui peut réduire les disparités raciales et construire un système de protection de l’enfance plus équitable et plus juste.
  • Exiger la mise en œuvre à l’échelle de l’État du programme Family Assessment Response (FAR) sur trois ans. FAR est l’une des deux réponses de protection de l’enfance utilisées dans l’État de New York. Il met l’accent sur le partenariat avec la famille pour identifier les solutions et les soutiens qui répondent le mieux à leurs besoins. Contrairement à une enquête traditionnelle, la piste CPS FAR peut être utilisée lorsqu’il n’y a pas de problèmes de sécurité graves pour les enfants.

Le Sommet sur la prévention de l’État de New York aura lieu du 10 au 11 mars 2021

Marquez vos calendriers du 10 au 11 mars de 9 h .m à 16 .m pour le Sommet virtuel sur la prévention de l’État de New York : Travailler ensemble pour améliorer le bien-être de l’enfant et de la famille. La plateforme virtuelle permettra aux ministères locaux des services sociaux, aux organismes bénévoles et communautaires de se réunir et d’en apprendre davantage sur les pratiques exemplaires en matière de collaboration, de renforcer les familles grâce aux services de prévention, d’utiliser les données pour déterminer les besoins et les ressources communautaires, d’élaborer des stratégies pour transformer les soins en établissement et de promouvoir la mobilité économique.

L’inscription à l’événement est fermée, mais vous pouvez envoyer un courriel à registration@yriny.org pour savoir si vous pouvez toujours y assister avec la ligne d’objet, « Veuillez m’inscrire au NYS Prevention Summit ».

L’OCFS s’associe aux ministères locaux des Services sociaux et aux organismes bénévoles pour accroître l’accès aux vaccins

Les départements locaux des services sociaux (SDJ) et les organismes bénévoles (AV) ont été des partenaires inestimables dans les efforts de l’OCFS pour partager des informations et une logistique concernant les vaccinations contre la COVID-19 pour les services locaux de protection de l’enfance, les services de protection des adultes et le personnel de soins collectifs et les résidents. OCFS a partagé les directives du département de la Santé de l’État de New York en janvier concernant la priorisation des vaccins. Lors d’un webinaire à l’échelle de l’État avec des SDJ et des AV, l’OCFS a répondu aux questions du terrain pour clarifier les directives, qui incluent désormais l’admissibilité au vaccin pour les jeunes âgés de 16 ans ou plus. Grâce à un partenariat avec le Bureau de la santé mentale de l’État, le nombre de sites disponibles pour les programmes de rassemblement pour accéder aux vaccinations a augmenté pour inclure les sites exploités par l’OMH.

Le gouvernement fédéral a récemment annoncé que l’État de New York recevrait 164 000 vaccins Johnson and Johnson, en plus des allocations de vaccination accrues de Pfizer et Moderna que l’État a reçues ces dernières semaines. Le président Joe Biden a déclaré qu’il y aurait suffisamment de vaccins disponibles pour vacciner tous les adultes qui souhaitent le recevoir d’ici la fin du mois de mai. L’OCFS est reconnaissant pour tous les efforts déployés par les départements locaux des services sociaux et les organismes bénévoles pour aider les jeunes et le personnel à accéder aux vaccins.

Naviguer dans les défis éducatifs de la maternelle à la 12e année pendant la pandémie de COVID-19: le Bureau des services à l’enfance et à la famille de l’État de New York et le Département de l’éducation du NYS publient des directives conjointes

La Division de la protection de l’enfance et des services communautaires de l’OCFS et le Département de l’éducation de l’État ont récemment publié des directives conjointes sur les processus que le personnel de l’école et de la protection de l’enfance devrait entreprendre en réponse aux préoccupations concernant la négligence éducative dans les milieux d’apprentissage à distance, en personne ou hybrides.

Le document d’orientation fait suite à deux webinaires connexes tenus en octobre et novembre 2020 et a été diffusé le 10 février 2021. Il est disponible sur la page Dispositions relatives à la stabilité de l’éducation pour les élèves en famille d’accueil sur le site Web de l’OCFS. Il est sous la rubrique, webinaire conjoint OCFS / SED du 5 novembre 2020, ainsi que la présentation PowerPoint du webinaire.

Le cahier d’exercices de la Loi sur les services de prévention axés sur la famille est arrivé!

Alors que l’État de New York continue de mettre en œuvre la Family First Prevention Services Act (FFPSA), l’OCFS est heureux d’annoncer une nouvelle ressource : Implementing the Family First Prevention Services Act Workbook. Le manuel est un guide pour préparer les départements locaux des services sociaux et les organismes bénévoles à la mise en œuvre de la FFPSA en recueillant et en évaluant les données pertinentes, en identifiant les points positifs et les défis, et en alignant les pratiques, les procédures et les politiques dans les dispositions de la loi. Des liens vers des données et d’autres informations sont fournis tout au long du document, qui comprend une section de ressources à la fin.

L’OCFS apprécie grandement la contribution de nos districts, organismes et partenaires de plaidoyer pour aider à élaborer le contenu de ce document d’orientation. Le cahier d’exercices se trouve à la page Famille d’abord du site Web de l’OCFS sous la rubrique Ressources de préparation à la famille d’abord pour les SDL/AV.

L’OCFS collabore avec des organismes frères sur les troubles liés à l’adoption et à la toxicomanie

Les tribunaux devant fermer en raison de la COVID-19, l’OCFS, le Bureau de l’administration des tribunaux (OCA) et l’Administration des services à l’enfance (ACS) collaborent pour traiter l’arriéré des cas d’adoption et les finalisations du KinGAP. ACS a fourni une liste d’enfants, et le personnel du Projet d’amélioration des tribunaux examinera les cas avec les greffiers et les avocats en adoption des tribunaux pour les accélérer. Le groupe de travail identifiera également les obstacles autres que les fermetures de tribunaux qui pourraient avoir eu une incidence sur le calendrier de ces affaires.

En outre, l’OCA, en partenariat avec l’OCFS, le Bureau des services et soutiens en toxicomanie de l’État et le Département de la santé de l’État, met en œuvre une subvention du Bureau de la justice juvénile et de la prévention de la délinquance (OJJDP) accordée à l’OCA pour aider les familles dans le système de protection de l’enfance qui souffrent de troubles liés à la toxicomanie. Les concepts clés d’une subvention précédente de l’OJJDP, à savoir l’intégration des concepts de tribunal de traitement de la famille dans tout tribunal de la famille, seront étendus à davantage de comtés ruraux. Les données seront utilisées pour déterminer quels comtés et tribunaux de la famille lanceront cette initiative.

Le bureau régional de Buffalo organise la célébration du Mois de l’histoire des Noirs de l’OCFS

Félicitations au bureau régional de Buffalo pour une autre célébration réussie du Mois de l’histoire des Noirs. Bien que la pandémie ait empêché l’événement habituel en personne, la célébration virtuelle a permis une participation encore plus grande.

Le thème de l’événement était « Honorer le passé, célébrer le présent et se préparer pour l’avenir ». Cela a commencé par un puissant diaporama de photos du Dr Martin Luther King, couplé à une vidéo de l’hymne national noir, « Lift Every Voice and Sing ». Les paroles partagent une prière d’action de grâce pour la fidélité et la liberté.

L’ancien directeur des partenariats et collaborations stratégiques de l’OCFS et actuel sous-commissaire de la Division des services de justice pénale, Bureau du ministère de la Justice pour les jeunes, Greg Owens, a fait une présentation stimulante et émouvante, demandant aux participants de rester vigilants alors que nous voyons les inégalités raciales qui persistent dans nos systèmes et de déterminer les politiques et les pratiques qui contribuent à ces inégalités et à ce racisme structurel.

Greg a demandé aux participants de tenir compte de l’impact, plutôt que de l’intention, du travail sur l’équité raciale. Il leur a rappelé que, bien que les événements actuels et les taux de disparité continus des enfants et des familles de couleur soient un rappel brutal qu’il reste encore beaucoup à faire pour résoudre les inégalités raciales qui imprègnent notre nation, il y a encore des raisons de célébrer. Il a partagé un poème émouvant de Lucille Clifton intitulé « Ne célébrerez-vous pas avec moi », qui déclare triomphalement: « Venez célébrer avec moi que chaque jour quelque chose a essayé de me tuer et a échoué. »

L’événement s’est terminé par un conférencier invité spécial – l’ancien commissaire de l’OCFS, John Johnson – qui a offert une puissante leçon d’histoire qui a soulevé les anciens dirigeants noirs qui ont ouvert la voie aux futurs dirigeants noirs. Il a encouragé tout le monde à aller de l’avant avec le courage d’être une icône parce que les dirigeants qui nous ont précédés ont ouvert la voie.