Communiqués de presse

Skip to Content

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement sur la page. Le numéro de chaque lien correspond au raccourci clavier.

Traduire

Vous êtes sur cette page : Communiqués

Pour diffusion immédiate : 8 février 2022
Personne-ressource : press.office@exec.ny.gov
Courriel : press.office@exec.ny.gov
Téléphone: 5184748418

LE GOUVERNEUR HOCHUL ANNONCE 64 MILLIONS DE DOLLARS POUR AIDER LES FAMILLES EN DIFFICULTÉ ET LES SURVIVANTES DE VIOLENCE DOMESTIQUE

Fonds d’aide d’urgence en cas de pandémie pour aider à couvrir le coût des couches pour plus de 128 000 ménages et les dépenses alimentaires de plus de 26 000 ménages multigénérationnels 
 
Aidera les survivantes de violence familiale à payer leurs frais de logement et de réinstallation 
  
Financement fédéral réservé aux New-Yorkais inscrits à l’assistance publique ou au programme d’aide nutritionnelle supplémentaire 
 
La gouverneure Kathy Hochul a annoncé aujourd’hui un financement fédéral de plus de 64 millions de dollars pour aider les New-Yorkais en difficulté avec des enfants, les ménages multigénérationnels et les survivants de violence domestique à faire face à leurs dépenses dans le contexte de la pandémie de COVID-19 en cours. Administré par le Bureau d’aide temporaire et d’invalidité de l’État et le Bureau de l’État pour la prévention de la violence domestique, le Fonds d’aide d’urgence en cas de pandémie fournira des paiements uniques pour aider à couvrir le coût des couches pour les familles en difficulté, couvrir les dépenses alimentaires des ménages avec enfants et personnes âgées, et fournir une aide cruciale au logement et à la réinstallation pour les survivants de violence domestique.  
    
« La pandémie a mis à nu les inégalités qui existent dans notre société, laissant derrière eux les New-Yorkais vulnérables qui luttaient déjà encore plus loin », a déclaré le gouverneur Hochul . « Avec l’aide de nos partenaires fédéraux, mon administration prend des mesures décisives pour alléger le fardeau de cette crise de santé publique sur les familles en difficulté avec de jeunes enfants, celles qui soutiennent un membre plus âgé de leur famille dans leur ménage et les survivantes de violence familiale. Ce financement essentiel aidera des dizaines de milliers de familles à payer la nourriture et les couches, tout en offrant une bouée de sauvetage aux survivantes de violence familiale qui ont besoin d’une réinstallation et d’un soutien au logement.  
 
À compter de ce mois-ci, l’OTDA versera des paiements uniques à toutes les familles inscrites à l’aide publique ou au Programme d’aide nutritionnelle supplémentaire (SNAP) qui ont un enfant de moins de trois ans. Les familles recevront 140 $ par enfant admissible pour aider à payer le coût des couches, le financement devant servir environ 150 000 enfants dans 128 500 ménages à l’échelle de l’État.   
    
Pour couvrir les coûts de la nourriture, l’agence émettra également en avril des paiements uniques de 730 $ aux ménages inscrits à l’Assistance publique ou SNAP, et qui ont à la fois un adulte de 55 ans ou plus et un enfant de 17 ans et moins. Les ménages recevront des paiements uniques pour chaque personne âgée admissible du ménage. Environ 26 300 ménages devraient recevoir cette aide. 
 
Dans les deux cas, l’OTDA émettra ces paiements directement sur le compte de transfert électronique de prestations (EBT) du ménage. Les deux distributions représenteront environ 42,8 millions de dollars d’aide aux New-Yorkais en difficulté du Fonds d’aide d’urgence en cas de pandémie.   
    
Le commissaire par intérim de l’OTDA, Daniel W. Tietz , a déclaré: « Il ne fait aucun doute que les New-Yorkais sont encore sous le choc de la pandémie, y compris beaucoup de ceux qui avaient du mal à s’en sortir avant même le début de l’urgence de santé publique il y a près de deux ans. Ce financement apportera un soulagement important à court terme aux familles ayant de jeunes enfants ou à un membre plus âgé de leur ménage alors que nous continuons collectivement à nous remettre de la tourmente économique provoquée par la pandémie.   
    
De plus, le Fonds d’aide d’urgence en cas de pandémie fournira 21,4 millions de dollars à l’OPDV pour qu’il les administre aux fournisseurs de services de lutte contre la violence familiale afin d’aider les survivantes de violence familiale dont les enfants sont admissibles à l’aide temporaire aux familles dans le besoin. Ce financement aidera les survivants à payer les dépenses à court terme associées à la réinstallation, y compris le loyer, les services publics et les réparations.  
 
La directrice générale de l’OPDV, Kelli Owens , a déclaré : « Les besoins et les voix des survivantes sont à l’avant-garde de notre travail visant à transformer les systèmes de prestation de services de lutte contre la violence familiale et sexuelle afin qu’ils soient davantage centrés sur les survivants, tenant compte des traumatismes et adaptés à la culture. Les survivants connaissent mieux leurs besoins, et ce financement permettra aux fournisseurs de services de travailler directement avec les survivants, en particulier les Noirs, les Autochtones et les survivants de couleur, pour répondre à ces besoins immédiatement et avec souplesse. Nous remercions la gouverneure Hochul pour son engagement inébranlable à prévenir la violence familiale et pour son leadership afin de veiller à ce que les survivantes bénéficient du soutien dont elles ont besoin.  
 
Le stress, le chômage et les pressions financières n’incitent pas les gens à abuser de leur partenaire, mais ces facteurs peuvent entraîner une augmentation de la fréquence et de la gravité de la violence et créer des situations plus dangereuses pour les victimes, en particulier lorsqu’elles sont aggravées par l’isolement accru associé à la distanciation sociale. Au plus fort de la pandémie de COVID, les appels à la ligne d’assistance téléphonique sur la violence domestique et sexuelle de l’État de New York ont augmenté en moyenne de 45%. 
 
Le représentant Adriano Espaillat a déclaré : « Aujourd’hui et chaque jour, nous sommes unis pour accueillir les victimes, les survivants et les familles de violence domestique à New York et dans tout le pays. La violence domestique est la pandémie au sein de la pandémie de COVID-19 avec des cas signalés à la hausse, et je félicite le gouverneur Hochul pour l’annonce d’aujourd’hui allouant plus de 64 millions de dollars de financement fédéral pour aider les familles et les survivants de New York avec des dépenses liées à la violence domestique dans le contexte de la pandémie de COVID-19 en cours. Nous ne devons jamais tourner le dos aux familles qui se retrouvent dans des relations abusives, et notre travail demeure essentiel pour mettre fin aux abus qui touchent nos communautés et veiller à ce que les familles aient le soutien et les ressources dont elles ont besoin et qu’elles méritent alors qu’elles travaillent à se rétablir et à reconstruire leur vie. 
 
La sénatrice de l’État Roxanne Persaud a déclaré: « Cette aide fédérale de 64 millions de dollars en cas de pandémie apportera un soulagement aux ménages en situation d’insécurité alimentaire, aux individus et aux familles qui subissent des violences domestiques et aux ménages qui ne disposent pas de couches suffisantes pour les nouveau-nés et les tout-petits, tous des problèmes que j’ai soulignés. Merci au gouverneur Hochul pour sa compassion et son dévouement continus envers les familles les plus nécessiteuses de l’État de New York. La pandémie et ses conséquences économiques ont eu un impact sur les New-Yorkais de toutes les communautés et de tous les horizons. 
 
###