Communiqués de presse

Skip to Content

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement sur la page. Le numéro de chaque lien correspond au raccourci clavier.

Traduire

Vous êtes sur cette page : Communiqués

Pour diffusion immédiate : 22 décembre 2021
Personne-ressource : press.office@exec.ny.gov
Courriel : press.office@exec.ny.gov
Téléphone: 5184748418

LE GOUVERNEUR HOCHUL SIGNE UNE LOI SUR LES INÉGALITÉS EN MATIÈRE DE TRAVAIL ET DE SOINS DE SANTÉ POUR LES FEMMES

Législation (S.6572/A.529-A) Fournit gratuitement des produits menstruels aux personnes menstruées dans les refuges pour sans-abri 
  
Législation (S.4827/A.7315) Demande au ministère des Services financiers d’examiner les prestations couvertes liées à l’accouchement 
 
Législation (S.531-B/A.530-B) Demande à la Société de développement urbain de mener une étude sur l’aide dont ont besoin les femmes et les personnes de couleur pour poursuivre des carrières technologiques dans les domaines des STIM 
  
La gouverneure Kathy Hochul a signé aujourd’hui une loi abordant plusieurs défis auxquels sont confrontées les femmes et les personnes de couleur. Ces projets de loi s’attaquent aux inégalités en matière de travail et de santé, qu’il s’agisse de veiller à ce que les soins menstruels appropriés soient accessibles ou de promouvoir davantage de femmes et de minorités dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques. 
  
« New York doit continuer à faire tomber les barrières pour les femmes et à lutter contre les inégalités dans tout notre État », a déclaré le gouverneur Hochul . « Ces lois aborderont une variété de questions importantes, en soutenant les carrières en STIM et en aidant à assurer l’équité et l’accès à la santé des femmes. » 
  
Fournir des produits menstruels aux personnes dans les refuges pour sans-abri 
  
Législation (S.6572/A.529-A) fournit gratuitement des produits menstruels aux personnes ayant leurs règles dans les refuges pour sans-abri, comme des serviettes hygiéniques, des tampons et des protège-slips. Les produits menstruels peuvent être inabordables pour ceux qui ont déjà des difficultés. Ce projet de loi fournit ces produits gratuitement afin que les personnes vivant dans des refuges pour sans-abri n’aient pas à recourir à des solutions de rechange dangereuses qui peuvent entraîner une infection grave. 
  
La sénatrice Michelle Hinchey a déclaré: « L’accès aux fournitures menstruelles est une nécessité fondamentale en matière de santé, et pourtant, dans presque toutes les communautés de notre État, il y a des gens qui ne peuvent pas se permettre des produits menstruels – un dilemme auquel personne ne devrait jamais avoir à faire face. Dans les refuges des régions rurales et du nord de l’État de New York, les produits menstruels sont l’un des articles les plus demandés, mais difficiles à trouver. Ce projet de loi changera cela et fera en sorte que les personnes dans le besoin puissent avoir accès à des produits menstruels pour rester en bonne santé et vivre dans la dignité. Je remercie le gouverneur Hochul d’avoir signé cet important projet de loi et ma partenaire Linda B. Rosenthal, membre de l’Assemblée, d’avoir défendu cette question avec moi. » 
  
Linda B. Rosenthal, membre de l’Assemblée , a déclaré: « La pauvreté menstruelle est réelle et affecte les gens dans tout le pays, y compris ici même à New York. De nombreuses femmes à faible revenu n’ont pas les moyens d’acheter des produits menstruels doivent décider chaque mois d’acheter de la nourriture ou des produits menstruels. C’est une décision que personne ne devrait être forcé de prendre. En offrant aux personnes en situation d’itinérance un accès à des produits menstruels gratuits, nous nous assurons qu’elles ne sont pas retenues et qu’elles peuvent participer à l’emploi, à l’éducation et à d’autres activités. Lorsque les femmes dirigent, des questions telles que l’accès aux produits menstruels sont mises en évidence. Je remercie le gouverneur Hochul d’avoir promulgué ce projet de loi. Après des années de travail pour atteindre l’équité menstruelle, je peux voir que nos efforts pour libérer le tampon commencent enfin à porter leurs fruits. » 
  
Couverture des soins de santé liés à l’accouchement 
  
Législation (S.4827/A.7315) ordonne au ministère des Services financiers, en consultation avec le ministère de la Santé, de préparer un rapport contenant des recommandations sur l’examen des prestations couvertes liées à l’accouchement offertes par tous les fournisseurs d’assurance maladie de l’État de New York. Cet examen comprendra un examen de la durée du séjour, des coûts engagés par les patients et remboursés aux fournisseurs et des avantages supplémentaires offerts. Ce projet de loi visera à découvrir les coûts cachés et les disparités dans les tarifs négociés par les assureurs couvrant la naissance, et à déterminer si des normes à l’échelle de l’État doivent être adoptées. Les complexités de la tarification des soins de santé ne devraient pas ajouter plus de stress aux nouveaux parents pendant une période aussi joyeuse. 
  
La sénatrice Julia Salazar a déclaré : « Les personnes qui attendent un enfant font face à de nombreuses inconnues, ce qui cause souvent de l’anxiété et de l’incertitude. L’un d’entre eux est la difficulté pour beaucoup de déterminer les coûts qu’ils encourront pour la main-d’œuvre et l’accouchement. Ce projet de loi atténue cette préoccupation en exigeant du ministère des Services financiers qu’il étudie la couverture effectivement fournie par les compagnies d’assurance de New York pour ces services. J’apprécie que le gouverneur Hochul reconnaisse ce besoin en signant cet important projet de loi aujourd’hui. 
  
Chantel Jackson, membre de l’Assemblée , a déclaré: « La santé maternelle a été d’une importance cruciale dans tout le pays et ici dans l’État de New York, car il reste encore beaucoup à faire pour combler l’écart de mortalité maternelle chez les femmes de couleur. La race, la pauvreté et la discrimination jouent toujours un rôle dans les options de soins maternels et d’accouchement disponibles et accordées aux femmes de couleur. Ce projet de loi mettra l’accent sur la création d’une étude qui permettra de mieux comprendre les prestations d’assurance et la couverture actuelles liées à l’accouchement. Cette loi aidera à identifier et à aborder les domaines dans lesquels les normes de couverture d’assurance doivent être révisées pour mieux répondre aux besoins en santé maternelle des femmes enceintes avant, pendant et après l’accouchement. 
 
Sous-représentation dans les STIM 
  
Législation (S.531-B/A.530-B) demande à la société de développement urbain de mener une étude sur l’aide dont les femmes et les minorités ont besoin pour poursuivre des carrières dans les STIM. La société de développement urbain travaillera avec le département de l’éducation de l’État et le ministère du Travail pour déterminer le montant de l’aide qui devrait être fournie dans les districts scolaires, les écoles à charte, les BOCES et les écoles privées afin d’élaborer de nouveaux programmes STEM et d’améliorer les programmes STEM actuels de la 6e à la 12e année, y compris l’exploration de carrière, les possibilités d’acquisition de compétences techniques et les partenariats avec les programmes d’éducation et de formation postsecondaires. Les femmes et les minorités sont gravement sous-représentées dans les STIM, souvent parce qu’elles n’ont pas été encouragées à le faire dès le début. Dans une enquête réalisée en 2010 par la Bayer Corporation auprès de chimistes et d’ingénieurs chimistes appartenant à des femmes et à des minorités, 77% ont déclaré qu’un nombre important de femmes et de minorités manquaient à la main-d’œuvre américaine en STIM parce qu’elles « n’ont pas été identifiées, encouragées ou encouragées à poursuivre des études en STIM dès le début ». Ce projet de loi aidera à déterminer les types d’aide nécessaires pour encourager un plus grand nombre de femmes et de minorités à entrer dans les domaines des STIM. 
  
La sénatrice Anna M. Kaplan a déclaré : « Tant d’employeurs dans l’économie mondiale de haute technologie d’aujourd’hui ont constamment du mal à trouver suffisamment de personnes qualifiées pour occuper les emplois hautement qualifiés et bien rémunérés qu’ils créent, et la main-d’œuvre n’a jamais vraiment reflété la diversité de notre communauté. Il est temps que nous aidions plus de jeunes femmes et de personnes de couleur à poursuivre une carrière dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, et en encourageant ces groupes sous-représentés à poursuivre des études en STIM, nous pouvons offrir de plus grandes possibilités à plus de jeunes de notre communauté et combler un besoin critique de travailleurs qualifiés dans les domaines de la demande dans l’économie d’aujourd’hui. Mon projet de loi avec Rosenthal, membre de l’Assemblée, pour étudier comment mieux aider les femmes et les minorités à accéder aux carrières dans les STIM est un premier départ important, et je remercie le gouverneur Hochul de l’avoir promulgué. 
  
Linda B. Rosenthal, membre de l’Assemblée , a déclaré : « Cette nouvelle loi contribuera à augmenter le nombre de femmes et de minorités qui poursuivent des carrières axées sur la technologie. Alors que certains des emplois les plus dynamiques et les mieux rémunérés sont dans le domaine des STIM, le nombre de femmes et de personnes de couleur employées dans ces domaines continue d’être à la traîne. Une meilleure compréhension de la disponibilité des subventions conçues pour encourager les personnes sous-représentées à poursuivre une carrière dans les STIM est essentielle pour aider à uniformiser les règles du jeu et assurer l’accès à des emplois bien rémunérés et intellectuellement stimulants. Ce projet de loi avait fait l’objet d’un veto dans le passé, et j’apprécie que le gouverneur en voie d’importance et qu’il l’ait promulgué. 
  
###