Articles d'actualité

Skip to Content

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement sur la page. Le numéro de chaque lien correspond au raccourci clavier.

Traduire

Vous êtes sur cette page : Articles d'actualité

LE GOUVERNEUR CUOMO ANNONCE DES EFFORTS MULTI-AGENCES DE L’ÉTAT POUR LUTTER CONTRE LES DISPARITÉS LGBT

New York devient le premier État du pays avec une stratégie coordonnée à l’échelle de l’État pour améliorer la collecte de données LGBT

Le gouverneur Andrew M. Cuomo a annoncé que l’État de New York entreprend un effort coordonné et multi-agences pour renforcer la collecte de données pour les New-Yorkais lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT). Décrit dans le premier rapport du groupe de travail interagences LGBT de l’État, cet effort à l’échelle de l’État visant à inclure des informations sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre dans les collectes de données permettra à l’État de mieux adapter les services pour répondre aux besoins des LGBT, améliorant ainsi la santé et la vie de milliers de New-Yorkais. Cet effort fait de New York le premier État du pays à employer une stratégie coordonnée pour développer ses procédures de collecte de données pour la communauté LGBT.

« L’État de New York a une longue histoire de promotion des idéaux progressistes, et aujourd’hui, nous continuons à diriger la nation en identifiant de nouvelles façons d’améliorer les services et de mieux répondre aux besoins de la communauté LGBT », a déclaré le gouverneur Cuomo. « En étant plus inclusifs dans la façon dont les agences d’État surveillent la démographie de ceux qu’elles servent, nous pouvons nous attaquer aux disparités en matière de santé et de finances, aux problèmes de sécurité et à une myriade d’autres problèmes qui ont un impact sur les New-Yorkais LGBT. C’est un autre pas en avant pour une communauté importante à New York, et notre administration continuera à défendre tous les New-Yorkais, indépendamment de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. »

Dans son rapport de mars 2011 intitulé The Health of Lesbian, Gay, Bisexual, and Transgender People: Building a Foundation for Better Understanding, l’Institute of Medicine a souligné la nécessité de recueillir des données sur l’identité de genre et l’orientation sexuelle. En raison de la collecte limitée actuelle de données, il peut être difficile d’identifier la nature spécifique de la santé et d’autres disparités dans la communauté LGBT et de formuler des moyens efficaces pour y remédier.

Huit organismes d’État recueillent ou mettent à jour leurs systèmes pour recueillir des renseignements démographiques sur les LGBT dans leurs instruments cliniques et d’enquête : le Ministère des services correctionnels et de la surveillance communautaire, le Ministère de la santé, le Bureau du vieillissement, le Bureau de la santé mentale, le Bureau des services d’alcool et de toxicomanie, le Bureau de l’aide temporaire et d’invalidité, le Bureau des services à l’enfance et à la famille et le Bureau des personnes ayant une déficience intellectuelle. Le Groupe de travail travaille avec tous les organismes pour déterminer d’autres systèmes appropriés à mettre à jour en 2015 et veillera à ce que les organismes partagent les ressources et les pratiques exemplaires en matière de formation et de mise en œuvre de ces changements.

Jonathan Lang, directeur des affaires gouvernementales et des projets communautaires pour l’Empire State Pride Agenda, a déclaré: « L’organisation de défense des LGBT de New York est fière de s’associer à ces agences à l’échelle de l’État pour enfin commencer à collecter des informations critiques sur les New-Yorkais lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres. Les informations recueillies seront incroyablement utiles pour identifier et comprendre les besoins des New-Yorkais LGBT qui nous permettront de créer des approches plus adaptées pour réduire efficacement les disparités bien documentées en matière de santé qui ont un impact négatif sur notre communauté.

Glennda Testone, directrice exécutive du Lesbian, Gay, Bisexual & Transgender Community Center à Manhattan, a déclaré: « Nous saluons et soutenons la décision de l’OASAS de collecter des données sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Ces données constitueront un outil puissant pour lutter contre la consommation de substances – et son lien avec le VIH – dans les communautés LGBT. Selon le gouvernement fédéral, les personnes LGBT ont les taux de consommation de substances les plus élevés, et ces nouvelles données permettront aux fournisseurs locaux de mieux assurer l’équité en santé, l’accès aux soins et l’inscription à l’assurance maladie pour nos communautés.

Michele McClave, directrice exécutive du AIDS Council of Northeastern New York, a déclaré: « Changer notre système pour collecter des informations sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre est essentiel pour fournir les meilleurs services de prévention et de traitement du sida centrés sur le patient et poursuivre la tradition de New York d’avoir le premier système de traitement du pays. »

Lisa Alford, directrice générale du bureau du vieillissement du comté d’Onondaga à Onondaga, a déclaré: « Inclure des informations sur la communauté LGBT dans notre processus d’admission a été important pour nous assurer que nous fournissons des services vitaux aux personnes âgées du comté d’Onondaga. Nous saluons le leadership du gouverneur Cuomo pour coordonner une stratégie à l’échelle de l’État avec plus d’agences d’État afin d’améliorer les programmes et les services pour tous les New-Yorkais.