Articles d'actualité

Skip to Content

Navigation et information accessibles

Utilisez les liens suivants pour naviguer rapidement sur la page. Le numéro de chaque lien correspond au raccourci clavier.

Traduire

Vous êtes sur cette page : Articles d'actualité

LE BUREAU DES SERVICES À L'ENFANCE ET À LA FAMILLE DE L'ÉTAT DE NEW YORK ANNONCE LE SUCCÈS DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA LOI FÉDÉRALE " FAMILY FIRST PREVENTION SERVICES ACT " VISANT À TRANSFORMER LE SYSTÈME DE PLACEMENT FAMILIAL DE L'ÉTAT DE NEW YORK

L'État de New York a réduit de 55 % le nombre d'enfants placés en famille d'accueil au cours des 20 dernières années.
 
Le Bureau des services de l'enfance et de la famille de l'État de New York (OCFS) a annoncé aujourd'hui que l'État de New York a mis en œuvre avec succès les dispositions d'une loi fédérale de grande envergure appelée Loi sur les services de prévention de la famille (FFPSA) qui transformera de manière significative le système de placement en famille d'accueil en soutenant les interventions qui favorisent le placement en famille d'accueil avec la famille ou des amis proches (kin) plutôt que dans des foyers de groupe ou des institutions. En outre, la loi révise l'utilisation des fonds fédéraux de protection de l'enfance pour permettre d'investir dans des programmes plus préventifs et fondés sur des preuves, tels que des programmes de santé mentale, de lutte contre la toxicomanie et d'éducation des enfants. L'OCFS a dirigé la mise en œuvre de la loi en partenariat avec un groupe consultatif de l'État composé de défenseurs, de prestataires, de familles et de départements locaux de services sociaux.
 
« Nous avons adopté cette législation comme un soutien supplémentaire à un ensemble complet de travaux en cours pour garder les familles intactes, soutenir les soignants et tirer parti des fonds fédéraux pour mettre en œuvre de nouveaux modèles de prévention fondés sur des données probantes », a déclaré la commissaire de l’OCFS, Sheila J. Poole. « La préparation de ce lancement a nécessité plusieurs années de planification intensive, et nous sommes prêts grâce à l’énorme effort du personnel de l’OCFS et de nos nombreux partenaires qui ont soutenu cette énorme entreprise. Nos objectifs sont ambitieux, mais réalisables. » 
 
Family First poursuit les objectifs fixés dans l’État de New York il y a des décennies de réduire considérablement le nombre d’enfants placés en famille d’accueil dans l’ensemble et de placer les enfants qui doivent être retirés à leurs parents chez un parent ou un ami. 
 
Au cours des 20 dernières années, l’État de New York a considérablement réduit de 55 % le nombre d’enfants placés en famille d’accueil. Au cours de cette période, l’État a concentré ses efforts sur l’augmentation du nombre de placements auprès de parents et a plus que doublé le nombre d’enfants vivant dans de tels contextes pour atteindre 43 %. Les placements en famille d’accueil sont passés de 17 % à 14 %, et l’État est en voie d’atteindre ses objectifs de ne pas dépasser 12 % des enfants placés en famille d’accueil vivant en famille d’accueil et plaçant au moins la moitié des enfants en famille d’accueil avec leur famille ou leurs amis proches.
 
« Les enfants ont les meilleurs résultats lorsqu’ils ont l’attention dévouée d’une famille qui fournit des conseils, de l’amour, de la sécurité et de la sûreté », a déclaré Poole.
 
Les dispositions de la FFPSA créent également des dissuasions financières pour placer les enfants dans des milieux qui ne sont pas basés sur la famille. Cent trente-six programmes à l’échelle de l’État à ce jour ont été approuvés pour être des « programmes de traitement résidentiel qualifiés » offrant des soins tenant compte des traumatismes afin qu’ils puissent être admissibles à recevoir un remboursement fédéral. Les États, les territoires et les tribus peuvent désormais également utiliser le financement des services de prévention à domicile afin de garder les familles unies lorsque cela est possible en toute sécurité. 
 
Tout en préparant la mise en œuvre de la FFPSA, l’État de New York a investi 3 millions de dollars dans des fonds de transition pour soutenir les initiatives de parenté, améliorer le recrutement et la rétention des familles d’accueil, renforcer le soutien aux parents d’accueil et aider les comtés à rechercher et à s’engager dans les familles d’accueil, et dispose d’un financement fédéral supplémentaire pour faire progresser le déploiement de modèles de prévention fondés sur des données probantes dans tout l’État.
 
 
###